Sci-tech
URL courte
4137
S'abonner

D'après le chercheur britannique Kevin Pimbblet, si la Terre entrait en collision avec un trou noir, l'humanité ne le remarquerait probablement pas.

Kevin Pimbblet, chercheur à l'université de Hull (Royaume-Uni), a déclaré qu'il était probable que la Terre croise un trou noir. Le physicien en a décrit le scénario sur le site The Conversation.

Un trou noir est un objet céleste si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper. On appelle "horizon des événements" les limites des trous noirs. Ce qui se passe aux abords de cet horizon est un grand secret. Malgré les recherches continues, les astrophysiciens ne peuvent que supposer ce qui s'y passe.

Il existe en astrophysique une théorique selon laquelle les trous noirs peuvent transformer n'importe quel objet en "nouilles". Les chercheurs ont même baptisé ce phénomène "spaghettification". Cela consiste en l'allongement vertical d'un corps sous l'effet des forces de marées gravitationnelles lorsque celui-ci est plongé dans un trou noir.

D'après le professeur Pimbblet, c'est l'effet de nouille qui empêche les milieux scientifique d'étudier les trous noirs dans la pratique. Parce que, si un astronaute arrivait à s'approcher du centre d'un trou noir, son corps commencerait à s'étirer en prenant une forme allongée.

Donc, selon M.Pimbblet, si la Terre entre en collision avec un trou noir, les effets gravitationnels la feront se distendre jusqu'à ce que la planète ne se transforme en un flux de particules subatomiques pouvant entrer dans ce trou noir. Dans ce cas, la fin de l'humanité serait inévitable.

Ondes gravitationnelles. Image d'illustration
© REUTERS / /Caltech/MIT/LIGO Laboratory/Handout

Mais, certaines nuances nous permettent d'espérer que les terriens ne remarqueront pas cette collision.
Le fait est que, le temps se trouve ralenti dans les trous noirs. En conséquence, en s'approchant d'un trou noir et en se situant à l'horizon d'évènements, on aurait l'impression que le temps s'écoule plus lentement.

C'est pourquoi, d'après le spécialiste, si nous nous retrouvions dans un trou noir supermassif, il est très probable que nous ne remarquerions rien pendant un certain laps de temps. Mais en termes de réalité subjective, ce moment pourrait se poursuivre indéfiniment.

Notons enfin que les trous noirs conservent des objets avec la mutation du temps, ce qui pourrait garantir que l'humanité vivrait sous une forme hologrammique.

 

Lire aussi:

Une chute d'astéroïde entraînerait une période glaciaire
Mars héberge un lac potentiellement habitable
Des chercheurs découvrent un "jumeau" géant de la Terre
Un astéroïde frôlera la Terre en mars
Tags:
temps, humanité, trou noir, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook