Sci-tech
URL courte
29136
S'abonner

Les gens qui consomment régulièrement de la viande, surtout transformée, vivent en moyenne trois ans de moins que les végétariens.

Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de chercheurs américains a analysé les résultats d'études évaluant le rôle de la viande et du végétalisme sur l'espérance de vie, lit-on dans Science Daily.

Les chercheurs ont comparé les résultats de six études, auxquelles ont participé plus de 1,5 million de personnes, pour tirer la conclusion suivante: la viande rouge augmente la mortalité.

En cela, certaines études indiquent que c'est la viande transformée (saucisses, bacon, saucisson, jambon) qui entraîne des maladies cardiovasculaires et des cardiopathies ischémiques. Alors que d'autres disent que tant la viande transformée que non transformée a un effet négatif sur la santé humaine.

Mais malgré ces conclusions mitigées, les bénéfices d'une alimentation sans viande sont tout de même évidents. En particulier, les chercheurs s'accordent sur le fait que les gens qui suivent un régime végétarien depuis 17 ans ou plus, tendent à vivre plus longtemps que ceux qui apprécient régulièrement un bon morceau de viande.

Lire aussi:

Le roi de Suède appelle à consommer moins de viande et de marmelade
Non à la viande cancérogène, mais oui aux algues et aux insectes
Devenir végétarien pour survivre
Une société américaine tentera de ressusciter les morts
Tags:
étude, mortalité, vie, viande bovine, menu végétarien, végétariens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook