Ecoutez Radio Sputnik
    Le diesel

    De la levure qui produit du diesel? Selon des chercheurs du MIT, c’est possible!

    © AP Photo / Tsering Topgyal
    Sci-tech
    URL courte
    4712

    Des ingénieurs chimistes américains ont fait un pas vers du diesel renouvelable, ayant réussi à faire transformer à une levure des sucres végétaux en huiles.

    Des ingénieurs de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) ont génétiquement reprogrammé une souche de levure afin qu'elle convertisse les sucres en graisses beaucoup plus efficacement, une percée qui pourrait rendre possible la production de combustibles renouvelables à haute énergie comme le diesel.

    Les carburants renouvelables, tels que l'éthanol produit du maïs, peuvent être utilisés comme carburants pour voitures, toutefois de grands appareils comme les avions, les navires et les camions, ont besoin de carburants plus puissants comme le diesel.

    Actuellement, certains chercheurs tentent de construire des moteurs qui fonctionnent au biodiesel fabriqué à partir d'huiles de friture usagées.

    Cependant, ce type d'huile est une source de combustible relativement rare et coûteuse. Les amidons et fécules tels que la canne à sucre et le maïs sont moins chers et plus abondants, mais d'abord ces glucides doivent être transformés en lipides, lesquels peuvent ensuite être transformés en carburants de haute densité comme le diesel.

    À cet égard, les scientifiques, dirigés par Gregory Stephanopoulos, professeur de génie chimique et de biotechnologie au MIT, ont modifié les voies métaboliques de la levure connue sous le nom de Yarrowia lipolytica, qui produit naturellement de grandes quantités de lipides.

    « Nous avons modifié le métabolisme de ces microbes de façon qu'ils puissent produire des huiles 30 % plus efficacement », explique M. Stephanopoulos dans un article, publié le 16 janvier dans la revue Nature Biotechnology.

    Cette amélioration pourrait rendre la production de carburants renouvelables à haute énergie rentable et l'équipe du MIT travaille maintenant sur des modifications supplémentaires qui permettront de se rapprocher de cet objectif.

    Les chercheurs examinent également la possibilité d'utiliser des ressources végétales moins coûteuses, comme l'herbe et les déchets agricoles. Toutefois, pour transformer ces matériaux en carburants, il faut élaborer un moyen efficace de convertir la cellulose en glucose.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualites les plus importantes grace a nos selections du matin et du soir. Pour recevoir les actualites de notre chaine, il suffit de telecharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Vivre mieux, vivre écolo? Les mythes écologiques
    Vers les voyages aériens à l'énergie solaire?
    Les énergies renouvelables battent des records d'investissements
    L'énergie solaire coûte de moins en moins cher
    Tags:
    hautes technologies, écologie, énergies renouvelables, Massachusetts Institute of Technology (MIT), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik