Ecoutez Radio Sputnik
    Comment les «cercles de fées» naissent-ils dans le désert du Namib?

    Comment les «cercles de fées» naissent-ils dans le désert du Namib?

    © Flickr/ Dr Fiona J Walsh
    Sci-tech
    URL courte
    0 31

    «Les traces de Dieu», tel est le nom donné par les locaux aux cercles mystérieux de terre vierge dans le désert du Namib, entourés de hautes herbes. Une autre version prétend qu'il s'agit des marques d'un dragon cracheur de feu, qui habite dans les profondeurs de la terre. Comment le phénomène s'explique-t-il alors?

    Ces dernières années, des scientifiques ont avancé plusieurs hypothèses quant aux origines de ce que l'on appelle les « cercles de fées », aires circulaires privées de végétation initialement découvertes dans les prairies sèches naturelles du sud-ouest de l'Afrique australe, dans le désert du Namib. Outre la Namibie, les cercles ont été découverts en Australie.

    Cercles de « fées » ou plutôt de termites ?

    Selon la première théorie, les morceaux de terrain arrondis sans végétation sont dus aux termites dans le sol. Ces petits habitants rendent la terre poreuse et créent d'ailleurs des réservoirs d'eau de pluie à une profondeur de 50 centimètres. Les réservoirs assurent la vie des colonies d'insectes et de l'écosystème environnant. Du coup, la végétation est aussi présente dans les alentours.

    La guerre des plantes pour les ressources d'eau

    Un point de vue alternatif affirme que les « cercles de fées » se forment à cause des végétaux en compétition constante pour l'eau. Pourtant, aucune des deux hypothèses n'explique le processus entier de la naissance du phénomène.

    Et si les deux théories étaient correctes ?

    Actuellement, les écologistes estiment que les deux versions pourraient coexister. Tant les termites que les végétaux pourraient être à l'origine des cercles mystérieux. Les zones du désert du Namib abritant de telles traces reçoivent souvent moins de 100 millilitres de précipitations par an. Cette quantité est suffisante pour assurer l'alimentation de certaines herbes, mais pas pour une prairie entière.

    Pour éclaircir le mystère, la biologiste théorétique américaine Corina Tarnita a créé des modèles mathématiques capables de prédire quels « dessins » terrestres pourraient faire leur apparition en fonction de divers facteurs.

    Il s'est avéré que les termites pouvaient transformer énormément le paysage, y compris la végétation. D'ailleurs, le modelage a laissé conclure que leurs colonies pouvaient apparaître et disparaître au fil du temps — et les « cercles de fées » également — et qu'à la fin des fins elles pouvaient s'organiser, ce qui aurait comme conséquence un emplacement systématique poreux des colonies, chaque colonie étant entourée de six autres.

    Quant à la contribution des végétaux dans la création des dessins mystérieux, l'écologiste allemand Stephan Getzin confirme que « la quantité d'eau n'est pas suffisante pour maintenir la couverture d'herbes entière, ce qui entraîne des lacunes similaires dans le paysage ».

    Par conséquent, les scientifiques s'accordent plutôt sur une décision mixte : les termites peuvent créer de grands cercles, tandis que les végétaux sont capables de donner naissance à des dessins plus petits. Mais certains souhaitent encore réaliser de nouvelles expérimentations pour déterminer la raison précise du phénomène.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    «Un guerrier alien» détecté sur Mars
    Les endroits les plus hantés de la planète
    Les déserts les plus étonnants du monde
    Les grands déserts de la planète en images
    Tags:
    théories, science, mystère, déserts, Australie, Namibie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik