Sci-tech
URL courte
1203
S'abonner

Un blaireau a été filmé alors qu'il enterrait une vache dans les Montagnes Grassy de l'Utah. Les chercheurs ont eu la chance de l'observer grâce à des caméras cachées.

Des images étonnantes capturées par une caméra cachée montrent un blaireau creusant un grand trou pour y déposer les restes d'une carcasse de veau. Un tel comportement n'avait jamais été observé auparavant chez les animaux, raconte l'Independent.

Les blaireaux étaient connus pour enfouir dans la terre des réserves de nourriture, comme le font des souris et des lapins, et pour récupérer de la viande d'animaux morts, mais personne n'avait pensé qu'ils pouvaient s'emparer d'un corps environ quatre fois plus lourd que le leur.

Des chercheurs ont déclaré qu'en enterrant des corps d'animaux morts, les blaireaux pourraient rendre un service aux éleveurs car cela aiderait à prévenir la propagation de maladies.

« Regarder les blaireaux entreprendre ce type d'excavation massive est impressionnant. Ils y mettent beaucoup d'ingénierie en matière d'excavation », raconte Ethan Frehner, auteur principal d'un article sur la découverte, publié dans la revue Western North American Naturalist.

« C'est une espèce énigmatique. Une partie substantielle de leur existence se passe sous terre ou pendant la nuit, il est donc difficile de l'observer directement. »

En effet, les chercheurs n'ont pu découvrir la petite bête qu'en regardant l'enregistrement que leur caméra avait réalisé durant la nuit. Sur ces images, ils ont pu voir le blaireau assis sur l'endroit où un corps de veau se trouvait il y a quelques jours.

« Je ne veux pas trop anthropomorphiser, mais il ressemble à un blaireau vraiment, vraiment heureux, qui roule dans la boue et mène la grande vie », avoue M. Buechley.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Un ourson noir d’Asie orphelin sauvé dans l’Extrême-Orient russe
Un hérisson pris dans de l'argile sauvé de la fossilisation
Un petit tigre sauvé dans l’Extrême-Orient russe renoue avec la vie
Tags:
science, animaux, blaireaux, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook