Sci-tech
URL courte
1100
S'abonner

Des chercheurs de Microsoft ont développé un appareil qui pourrait aider des millions de personnes souffrant de la maladie de Parkinson. L’appareil fonctionne à l’aide de l’intelligence artificielle et occupe l’espace d’une toute petite montre!

Mercredi 10 mai, lors de la conférence des développeurs de logiciel Build 2017 à Seattle, la société Microsoft a présenté son nouveau produit: une montre capable d'éliminer le tremblement des bras, un des symptômes de la maladie neurologique de Parkinson.

Après son discours d'ouverture, le PDG de la société, Satya Nadella, a montré une vidéo présentant l'histoire de deux chercheurs britanniques de Microsoft, Haiyan Zhang et Nicolas Villa. Dans le cadre d'un documentaire de la BBC intitulé « The Big Life Fix », ils avaient lancé un projet indépendant dans le but de créer un appareil capable d'éliminer les tremblements.

Des scientifiques ont coopéré avec Emma Lawton, une graphiste de 32 ans qui souffre de la maladie de Parkinson. À l'issue de leur travail, ils ont développé une montre — qu'ils ont d'ailleurs nommée « Emma » — qui « vibre d'une manière distinctive pour éliminer la boucle de réaction entre le cerveau et la main ».

Sur la vidéo, Mme Lawton essaye de dessiner un carré avec sa main droite tremblante, puis elle tente encore une fois avec une « Emma » au poignet. La jeune femme fond en larmes lorsqu'elle appelle sa mère pour lui dire que c'est la première fois depuis des années qu'elle est capable d'écrire son nom.

D'après Microsoft, la montre « Emma » n'est encore qu'un prototype, mais les développeurs travaillent actuellement avec une équipe de chercheurs-neuroscientifiques pour effectuer des essais avec un petit groupe de personnes atteintes de Parkinson.

La montre fonctionne à l'aide d'une combinaison de senseurs et de l'intelligence artificielle pour détecter et contrôler des symptômes tels que les tremblements, la raideur et l'instabilité.

Microsoft précise cependant que la montre « Emma » ne constitue pas un remède à cette maladie qui affecte 10 millions de personnes dans le monde.

« Cette technologie a plutôt un potentiel pour aider des malades de Parkinson à gérer les symptômes qui entravent des fonctions normales de l'organisme. L'objectif de la recherche est de déterminer si l'« Emma » pourrait aider d'autres gens souffrant des symptômes semblables de la maladie de Parkinson », ont affirmé des représentants de Microsoft.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Lire aussi:

Microsoft part en guerre contre la surveillance gouvernementale omniprésente
Accro au portable, elle attrape à 14 ans une maladie réservée aux séniors
C'est confirmé, l'aluminium favorise la maladie d'Alzheimer
Tags:
États-Unis, Seattle, montre, maladie Parkinson, intelligence artificielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook