Sci-tech
URL courte
1314
S'abonner

Il s’avère que l'anorexie et la boulimie, deux graves troubles du comportement alimentaire qui coûtent la vie à des milliers de personnes chaque année, peuvent être déclenchées par un facteur bien précis, préviennent des scientifiques.

Des chercheurs américains ont découvert les causes génétiques de l'apparition de troubles de l'alimentation, en particulier de l'anorexie et de la boulimie. L'étude correspondante a été publiée dans le journal PLoS One.

Les scientifiques ont procédé à une analyse des génomes — l'ensemble du matériel génétique d'une espèce codé dans son ADN — de 93 personnes, dont chacune avait auparavant été atteinte par un trouble de l'alimentation.

Les résultats ont fait état de 431 gènes liés à ce groupe de syndromes, formant à leur tour deux groupes: le premier étant responsable du contrôle de l'appétit, de la consommation et de la digestion des aliments, tandis que le second est lié au système immunitaire.

Les scientifiques ont conclu que les troubles alimentaires potentiels dépendaient dans une proportion allant de 50 à 80% de facteurs génétiques.

Les chercheurs soulignent que les résultats obtenus sont en corrélation avec les manifestations connues de troubles du comportement alimentaire — régimes inhabituels ou entraînements physiques excessifs.

 

Lire aussi:

Choisit-on son partenaire comme un simple aliment?
Pourquoi l’aliment bio ne pourra pas stimuler votre système immunitaire
De l’eau et du chocolat: un alpiniste japonais perdu dans les Alpes évoque sa survie
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Tags:
alimentation, science, causes, boulimie, anorexie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook