Sci-tech
URL courte
485
S'abonner

Les spécialistes de l'Agence spatiale européenne ont précisé leur pronostique concernant le moment où les débris de la station chinoise Tiangong 1 doivent tomber sur Terre.

Après l'analyse de l'activité solaire, les spécialistes de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont établi que selon toute probabilité le moment où la station spatiale chinoise Tiangong 1 entrerait dans les couches denses de l'atmosphère devait se produire dans la nuit de dimanche à lundi.

«L'équipe prévoit maintenant une fenêtre centrée autour de 23h25 GMT le 1er avril et qui s'étalera de l'après-midi du 1er avril jusqu'au petit matin du 2 avril», écrit l'ESA sur son site avant d'ajouter que «cela reste très variable».

L'ESA explique qu'un flux de particules solaires à grande vitesse, qui devait atteindre la Terre et influencer le champ géomagnétique de notre planète, n'a en fait produit aucun effet et qu'une accalmie autour de la Terre et de son atmosphère était maintenant attendue dans les prochains jours.

«Cela signifie que la densité de la haute atmosphère, dans laquelle Tiangong 1 se déplace, n'a pas augmenté comme prévu (ce qui aurait pu accélère la chute du vaisseau) et donc le Bureau des débris spatiaux de l'ESA a ajusté la date de la fragmentation du vaisseau», indique l'ESA.

Ainsi la fenêtre de la chute s'est déplacée vers la fin du 1er avril.

Plus tôt, les scientifiques avaient indiqué que les débris de Tiangong 1 pourraient tomber dans une zone située entre le 43e parallèle nord et le 43e parallèle sud. Cette zone inclut l'ensemble de l'Amérique centrale et du Sud, le sud de l'Europe, l'ensemble du continent africain, le Proche-Orient et une grande partie de l'Asie de l'Est et du Sud-Est.

Une carte de la chute de la station spatiale chinoise Tiangong 1 préparée par l'Agence spatiale européenne
Une carte de la chute de la station spatiale chinoise Tiangong 1 préparée par l'Agence spatiale européenne

La station ne fonctionne plus depuis mars 2016. Auparavant, les astronomes avaient estimé que le «Palais Céleste 1» brûlerait dans l'atmosphère avant la fin 2017. Ils avaient ultérieurement changé leurs pronostics en précisant que la station entrerait dans l'atmosphère au printemps 2018.

Tiangong 1 a été lancé le 29 septembre 2011 par la fusée Chang Zheng 2FT1 («Longue marche») depuis le Centre spatial de Jiuquan. La Chine était ainsi devenue le troisième pays ayant sa propre station spatiale après la Russie et les États-Unis. Son lancement visait à montrer la puissance chinoise au monde entier. Tiangong 1 a accueilli plusieurs taïkonautes, dont deux femmes.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Pourquoi il est dangereux de boire du café pendant la canicule
Tags:
Tiangong-1, ESA, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook