Sci-tech
URL courte
13233
S'abonner

Éliminer de ses assiettes la viande rouge diminue considérablement le risque d’être affecté par un cancer digestif, affirment des scientifiques britanniques à l’issue de leurs recherches.

Des chercheurs britanniques de l'Université de Leeds ont constaté que ne pas manger de la viande rouge diminuait le risque d'être affecté par un cancer digestif, écrit la revue MedicalXpress.

Pour arriver à ce constat, les scientifiques ont analysé pendant 17 ans des informations portant sur l'état de santé et les habitudes alimentaires de 32.000 femmes britanniques qui consultaient régulièrement un médecin. Chez 335 patientes, les spécialistes ont découvert un cancer du côlon tandis que chez 119 femmes un cancer du rectum a été observé.

Dans le même temps, le risque du développement du cancer du rectum était 35% plus faible chez des femmes qui préféraient la volaille ou le poisson, allant jusqu'à renoncer totalement à la viande rouge.

«Notre recherche ne met pas seulement en lumière le fait que la consommation de la viande peut affecter certaines parties des intestins mais montre aussi l'importance de collecter des données sur les habitudes alimentaires de groupes de gens», explique Janet Cade, co-auteur de la recherche.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
cancer, chercheurs, science, santé, viande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook