Ecoutez Radio Sputnik
    Vue d'artiste des planètes TRAPPIST-1b et TRAPPIST-1c sur fond d'une naine rouge

    Des astronomes ont trouvé une nouvelle menace pour la vie extraterrestre

    © Photo. NASA/ESA/STScI/J. de Wit (MIT)
    Sci-tech
    URL courte
    72113

    L’espace compte un grand nombre d’exoplanètes ressemblant à notre Terre, mais les scientifiques peinent à y trouver de la vie. Les astronomes ont récemment découvert une nouvelle menace qui mettrait en danger la vie des extraterrestres.

    Presque toutes les planètes similaires à la Terre qui orbitent autour des naines rouges devraient être inhabitées en raison des radiations souvent émises par leurs étoiles, qui détruiraient la couche d’ozone de ces mondes extraterrestres, a déclaré mardi Eike Günther, de l’observatoire allemand Karl Schwarzschild de Tautenburg, lors de la Semaine européenne de l'astronomie et des sciences spatiales (EWASS 2018) qui se déroule à Liverpool, au Royaume-Uni.

    «A l'heure actuelle, les astronomes du monde entier se concentrent sur les recherches de "cousines" et de "sosies" de notre planète dans l'espoir de répondre à la question éternelle de savoir si nous sommes seuls dans l'Univers. Les émissions sporadiques de rayons X, qui d'après notre étude, se produisent fréquemment sur les naines rouges, font des planètes voisines un endroit peu propice à la vie», a déclaré M.Günther.

    Ces deux dernières années, les chercheurs ont découvert plusieurs planètes qui pourraient prétendre au titre de «sœurs» ou de «cousines» de la Terre. La première orbite autour de Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche de notre système solaire et trois autres se trouvent dans le système stellaire TRAPPIST-1, situé à environ 40 années-lumière de notre Soleil, dans la constellation du Verseau.

    Toutes ces planètes sont de la taille de la Terre et évoluent dans une «zone habitable» de leur étoile où l’eau peut exister à l'état liquide. Elles orbitent autour des naines rouges, ce qui a des avantages et des inconvénients. La durée de vie des naines rouges est très grande, ce qui laisse du temps pour l’apparition de la vie. Mais certaines de ces étoiles ont un caractère très «agité» au début de leur existence, émettant des rayonnements et des particules.

    D’après M.Günther, de nombreux astronomes supposent depuis longtemps que l’activité accrue des étoiles peut négativement influer sur l’apparition et l’évolution de la vie sur les exoplanètes.

    Les éjections de masse coronale (CME) risquent de priver une planète potentiellement habitable de son bouclier magnétique ce qui la rendrait vulnérable aux «bombardements» de rayons cosmiques. En plus, les puissantes émissions de rayons X détruiront progressivement son atmosphère et la priveront d’oxygène.

    Les astronomes allemands ont découvert des indices confirmant leur hypothèse lorsqu’ils étudiaient les conséquences d’une éruption géante survenue sur la surface de la naine rouge Gliese 388 (GJ 388 ou AD Leonis) située à quelque 16 années-lumière du Soleil, dans la constellation du Lion.

    En février 2018, les scientifiques ont découvert une assez grande planète, qui orbite autour de Gliese 388 en effectuant une révolution en seulement trois jours. 

    Il s'est ensuite avéré que l'éruption enregistrée sur Gliese 388 n'avait pas entraîné d'éjection de masse coronale ce qui montre que les champs magnétiques des exoplanètes ne sont pas menacés. Mais elle a engendré une émission importante de rayons X qui présentent une véritable menace, d'après l'étude. Ces radiations pourraient détruire la couche d'ozone sur une planète similaire à la Terre et la priver de défense contre les rayons UV pour au moins deux ans.

    Selon M.Günther, cela rend les planètes évoluant près des naines rouges peu propices à la vie. S'il a raison, parler de «Terre 2.0» est prématuré.

    Lire aussi:

    Une planète malgré tout? Des scientifiques proposent de réviser le statut de Pluton
    Une grande planète naine découverte au-delà de l'orbite de Neptune
    La menace viendrait du ciel! Les catastrophes qui menacent l’humanité
    Tags:
    naine rouge, rayons X, exoplanète, extraterrestres, espace, Semaine européenne de l'astronomie et des sciences spatiales (EWASS 2018), Gliese 388 (GJ 388), Trappist-1, Liverpool, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik