Sci-tech
URL courte
10114
S'abonner

Une révolution s’annoncerait dans la greffe d’organes après une expérience réussie de greffe d’un «mini-cerveau humain» artificiel à des souris.

Des chercheurs américains ont implanté à des souris des cellules de cerveau humain pour étudier ensuite le changement de comportement de ces rongeurs, lit-on dans une étude publiée dans la revue Nature Biotechnology.

Les biologistes ont fait pousser in vitro des organites de cerveau humain grands comme une graine de lentille et les ont transplantés dans le cerveau de souris. Ce «mini-cerveau» artificiel a remplacé en partie le leur. Les cellules nerveuses ont pris mais se sont aussi mises à se développer: 233 jours après, leur structure et leur maturité étaient comparables à ceux du cerveau d'un bébé.

Le comportement des souris «au cerveau humain» ne différait pas d'un comportement ordinaire. Au début les cobayes de l'expérience réussissaient mieux les tests de mémoire, mais ils sont ensuite revenus à la norme.

Selon les chercheurs, les résultats de l'étude peuvent être une révolution dans la médecine régénérative: les cellules créées artificiellement pourront être greffées à des humains.

Lire aussi:

La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Tags:
greffe, médecine, cerveau, science, souris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook