Sci-tech
URL courte
2250
S'abonner

Un navire hollandais qui reposait depuis longtemps aux Bermudes a finalement été récupéré et ferait la lumière sur l’histoire de la piraterie du XVIIe...

Une expédition de l'East Carolina University a peut-être découvert un bateau hollandais qui ferait la lumière sur l'histoire de la piraterie, relate The Kansas City Star.

Il s'agit probablement d'un navire pirate vieux de 400 ans mis à jour aux Bermudes, a annoncé l'université dans un communiqué du 17 mai.

​L'épave du navire est bien connue des habitants, mais ses origines ne le sont pas. De nouvelles preuves pourraient désormais faire la lumière sur le mystère.

Le voilier en bois que l'on croyait perdu avait été en réalité récupéré et ses précieuses marchandises auraient été transportées jusqu'au rivage. Le cinquième gouverneur des Bermudes, Nathaniel Butler, a décrit le navire comme une pinasse hollandaise partie des Caraïbes, selon des chercheurs de l'Université.

Cette pinasse hollandaise aurait échoué sur les rochers du récif ouest des Bermudes en 1619. Les insulaires ont sauvé les flibustiers hollandais et anglais, qui ont été rapatriés durant l'année suivante, selon les chercheurs.

Le navire lui-même aurait été laissé à la merci des vents et des intempéries, et aurait disparu dans une tempête de l'Atlantique.

Cette trouvaille pourrait être l'un des premiers navires hollandais de construction coloniale découverts dans les Amériques, et le plus ancien et peut-être le seul navire pirate entièrement documenté archéologiquement, selon Bradley Rodgers, professeur d'études maritimes.

Lire aussi:

La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Ankara réagit vivement à une caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Didier Raoult: «C’est quelque chose que je ne prédisais pas»
Erdogan s'en prend aux «vauriens» de Charlie Hebdo pour l'avoir caricaturé
Tags:
histoire, archéologie, piraterie, îles Bermudes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook