Ecoutez Radio Sputnik
    Un petit-déjeuner

    Voici pourquoi il ne faut pas rater son petit déjeuner

    CC0 / Pezibear
    Sci-tech
    URL courte
    224

    Si tout le monde sait qu’il ne faut pas oublier de prendre son petit déjeuner pour être en forme, des spécialistes britanniques ont trouvé une autre raison de ne pas négliger ce repas. Selon eux, manger le matin contribue non seulement à une meilleure digestion après une activité physique mais aide également à brûler les glucides.

    Des scientifiques britanniques de l'Université de Bath ont trouvé des bienfaits inattendus du petit déjeuner, relate le portail MedicalXpress. Au fil de leur étude, ils ont constaté que prendre son repas le matin contribue non seulement à une meilleure digestion mais aide, entre autres, à brûler les glucides.

    Une douzaine d'hommes en bonne santé ont pris part à cette expérience. Le matin, ils étaient invités à manger des céréales avec du lait ou bien à rester à jeun avant de s'entraîner pendant une heure en vélo d'appartement. Entre le petit déjeuner et les exercices physiques, il y avait une pause de deux heures. Après l'expérience, les bénévoles se sont reposés pendant trois heures.

    À la fin de l'expérience, les spécialistes ont mesuré le taux de glucose dans le sang et de glycogène dans les muscles.

    Les résultats obtenus ont montré que le petit déjeuner aide à brûler les glucides qui sont conservés dans les muscles pendant les entraînements en tant que glycogène. De plus, les spécialistes ont constaté une baisse du glucose dans le sang.

    Pour l'heure, les scientifiques envisagent de poursuivre leurs recherches afin de savoir si le petit déjeuner à un impact durable sur le métabolisme.

    Lire aussi:

    Pourquoi il ne faut pas rater son petit-déjeuner le matin
    Bien manger tout en perdant des kilos? C’est possible!
    La science explique ce que le contenu des assiettes peut révéler
    Tags:
    petit-déjeuner, chercheurs, science, santé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik