Sci-tech
URL courte
Incident lors du lancement de la fusée Soyouz MS-10 (14)
689
S'abonner

L’accident du Soyouz influera sur le fonctionnement de la Station spatiale internationale (ISS) qui risque même de rester sans équipage, d’après le directeur exécutif du holding spatial russe Roskosmos, Sergueï Krikalev.

La Station spatiale internationale (ISS) risque de rester sans équipage suite à l’accident du lanceur Soyouz-FG, qui a empêché d’acheminer deux nouveaux membres d’équipage en orbite, a déclaré jeudi Sergueï Krikalev, directeur exécutif du holding spatial russe Roskosmos.

«Théoriquement c’est possible. Nous essayerons de l’éviter, mais il faut étudier les calendriers et projets concrets», a indiqué M.Krikalev à la question de savoir si l’ISS peut rester inhabitée.

Selon M.Krikalev, le calendrier des tirs à destination de l’ISS seront aussi modifiés, tout comme la date de départ des astronautes qui se trouvent actuellement en orbite.

«La date de décollage du prochain cargo devrait changer […]. Nous passons en revue notre coopération avec nos partenaires, étudions la possibilité de modifier le programme et les dates des tirs», a ajouté M.Krikalev.

Selon le représentant de Roskosmos, la sortie extravéhiculaire prévue pour le 15 novembre pour examiner le trou dans la paroi extérieure du vaisseau Soyouz sera aussi reportée. 

Le lanceur Soyouz-FG avec le vaisseau habité Soyouz MS-10 a décollé le 11 octobre, à 11h40 heure de Moscou (10h40 heure de Paris) depuis le cosmodrome de Baïkonour à destination de la Station spatiale internationale (ISS). 

Une panne du Soyouz-FG est survenue deux minutes après le décollage. La capsule du Soyouz MS-10 s'est posée non loin de la ville kazakhe de Jezkazgan. Le Russe Alexeï Ovtchinine et l'Américain Nick Hague, qui se trouvaient à bord du Soyouz MS-10,  sont indemnes.

Il s'agit du premier accident d'un lanceur Soyouz-FG en 35 ans.

La Russie a suspendu tous les vols habités vers l’ISS, qui sont actuellement effectués uniquement depuis le cosmodrome de Baïkonour et à bord de vaisseaux Soyouz, jusqu’à la fin de l’enquête.

Dossier:
Incident lors du lancement de la fusée Soyouz MS-10 (14)

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
équipage, Soyouz-FG, ISS, Holding spatial russe Roscosmos, Sergueï Krikalev
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook