Ecoutez Radio Sputnik
    Dépression

    La dépression est à l’origine de cette longue liste de maladies

    CC0 / Pexels
    Sci-tech
    URL courte
    181
    S'abonner

    La dépression et l’anxiété sont à l’origine de plusieurs maladies physiques, comme l’hypertension artérielle et l'arthrite, ont établi des scientifiques américains. Cependant, ils n’influencent en aucune façon le développement du cancer, contrairement à ce que l’on croyait auparavant.

    Des chercheurs de l'Université de Californie, à San Francisco, ont déclaré que la dépression et l'anxiété sont des facteurs majeurs du développement de certaines maladies, comme l'obésité, et de mauvaises habitudes.

    Quatre années durant, des spécialistes ont suivi l'état de santé de 15.418 personnes âgées. Les symptômes de dépression et d'anxiété ont été évalués à l'aide de questionnaires. Dans le même temps, on a demandé aux participants s'ils fumaient et surveillé leur poids. De plus, tous les participants ont parlé de leurs maladies et de leurs symptômes somatiques.

    Les chercheurs ont constaté que 16% (2.225 personnes) souffraient d'anxiété et de dépression, 31% (4.137 personnes) étaient obèses et 14% (2 125 personnes) fumaient.

    Les personnes touchées par l'anxiété et la dépression avaient un risque accru de maladie cardiaque (65%), d'accident vasculaire cérébral (64%), d'hypertension artérielle (50%) et d'arthrite (87%) par rapport à celles ne présentant pas de symptômes dépressifs ou anxieux. Ces chiffres sont en général similaires à des risques élevés de ces maladies à cause du tabagisme ou de l'obésité. En ce qui concerne l'arthrite, la dépression a éclipsé tous les autres facteurs déclencheurs.

    Des symptômes tels que maux de tête, indigestion, maux de dos et essoufflement ont augmenté de façon exponentielle en raison de la dépression et du stress. Par exemple, la probabilité de maux de tête dans le «groupe dépressif» était de 161% supérieure à celle des personnes en surpoids ou des fumeurs sans dépression.

    Cependant, il existe une exception importante: le cancer. On pensait qu'il était souvent causé par le stress, mais cela n'a pas été confirmé dans cette étude, ni dans aucune autre précédente sur le même sujet.

    Les scientifiques veulent que les gens comprennent que, pour prévenir le cancer, il est plus important de ne pas fumer et de manger sainement plutôt que de craindre le développement d'une tumeur à cause du stress. Le cancer affecte également les personnes les plus agitées et les plus positives. Selon les chercheurs, il faudrait une fois pour toutes cesser d'attribuer la cause du cancer au stress et à la dépression.

    Les résultats de l'étude montrent clairement les effets à long terme de la dépression et de l'anxiété non traitées. Ceci est un autre rappel que le traitement opportun de cette maladie psychosomatique peut considérablement améliorer non seulement l'humeur, mais également divers aspects de la santé.

    Ces résultats ont été publiés dans la revue Health Psychology.

    Tags:
    maladies cardio-vasculaires, maladies, dépression, Californie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik