Ecoutez Radio Sputnik
    Une planète

    Une planète trois fois plus grosse et 23 fois plus massive que la Terre découverte (photo)

    CC0 / DasWortgewand
    Sci-tech
    URL courte
    134012
    S'abonner

    Le nouveau satellite de la Nasa TESS, créé dans le but de rechercher des planètes similaires à la Terre en dehors du système solaire, a réussi à découvrir une troisième exoplanète présentant des dimensions exceptionnelles, apprend-on sur le site de la Nasa.

    Le télescope spatial de la Nasa TESS, chargé de rechercher des planètes similaires à la Terre en dehors du système solaire, a découvert une troisième exoplanète en trois mois de mission d'observation, apprend-on dans un article publié sur le site de la Nasa.

    Il s'agit de la planète HD 21749b dont la surface est environ trois fois supérieure et la masse 23 fois plus grande que celles de la Terre.

    Tous les 36 jours, cette planète tourne autour d'une étoile naine HD 21749 de classe K, située à 53 années-lumière de la Terre dans la constellation méridionale du Reticulum. La température à la surface atteint 150 degrés Celsius.

    «Cette planète a une plus grande densité que Neptune, mais elle n'est pas rocheuse. Il pourrait s'agir d'une planète aquatique ou d'une autre sorte d'atmosphère substantielle », a expliqué la chercheuse Diana Dragomir.

    La première planète similaire à la Terre a été découverte le 19 septembre 2018. Dans le message diffusé à cette occasion, la Nasa parlait d'une «super-Terre» tournant autour de l'étoile Pi Mensae à environ 60 années-lumière de la Terre. Selon la Nasa, la masse et le rayon de la planète indiquent une densité comparable à la densité de l'eau, ce qui permet de conclure qu'il peut y avoir de l'eau ou du gaz. C'est l'une des deux seules planètes connues de ce système.

    La deuxième planète a été détectée deux jours plus tard, le 21 septembre 2018. Elle est un peu plus grande que la Terre et tourne toutes les 11 heures autour de LHS 3844, une étoile naine de classe M située à 49 années-lumière de la Terre.

    Le satellite TESS a été lancé en avril 2018. Ses créateurs s'attendent à ce qu'il ait exploré environ 200.000 étoiles parmi les plus proches du Soleil d'ici deux ans, et les données ainsi obtenues lui permettront d'élargir la liste des exoplanètes connues.

    L'appareil ne recherche pas de signes de vie directement sur d'autres planètes, mais les informations qu'il extrait aideront à dresser la liste des planètes sur lesquelles la vie est potentiellement possible.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Tags:
    exoplanète, espace, satellite, NASA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik