Ecoutez Radio Sputnik
    Un requin

    Le WWF prédit un avenir funeste pour les requins de la mer Méditerranée

    CC0 / bryonholmes
    Sci-tech
    URL courte
    126
    S'abonner

    La surpêche, la pêche illégale et la pollution plastique représentent un risque pour la survie des requins et des raies en Méditerranée, indique le WWF dans son rapport publié à l’occasion de la Journée mondiale des requins qui a lieu le 14 juillet.

    Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a publié, vendredi 12 juillet, à l’occasion de la Journée mondiale des requins qui a lieu le 14 juillet, un rapport qui alerte sur la survie des requins en mer Méditerranée.

    Ainsi, le document de l’ONG souligne le danger de la surpêche et de la pollution plastique pour les requins.

    Selon Giuseppe di Carlo, directeur de l'Initiative méditerranéenne marine du WWF, les requins pourraient disparaître si la situation ne change pas.

    La surpêche

    L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) classe 27% des espèces de requins et de raies vivant en Méditerranée dans la catégorie en «danger critique». Au niveau mondial, cette proportion n’atteint que 2%. Le WWF s’inquiète surtout de voir que la situation se dégrade, alors que les menaces sont connues depuis longtemps.

    Le rapport dénonce la surpêche en Méditerranée, car elle influence beaucoup les écosystèmes marins et, par conséquent, le destin des requins.

    Si les requins et les raies sont parfois ciblés directement par les pêcheurs, ils se retrouvent plus souvent dans les filets comme «prises accessoires». Ils sont donc souvent rejetés à la mer «où ils n'ont quasi (plus) aucune chance de survie», selon l’association de défense des animaux.

    En outre, le rapport montre que beaucoup de requins sont ainsi capturés par des filets dérivants et illégaux, pourtant interdits depuis le début des années 2000.

    La pêche illégale

    Le WWF note encore dans son rapport que des analyses ADN ont aussi démontré la présence de requins dans nos magasins, offerts comme de l’espadon. En plus, cette pratique illégale peut nuire à la santé des êtres humains, en raison des concentrations de mercure qui dépassent les limites légales pour certaines espèces de requins.

    Le plastique

    Pis encore, le plastique représente une autre grande menace pour les différentes espèces de requins en Méditerranée. Des animaux meurent après avoir avalé ou s’être étranglé avec des morceaux de plastique, issus de la pollution humaine.

    Dans son rapport, le WWF propose des solutions que les pêcheurs et gestionnaires de la pêche devraient envisager, par exemple, «éviter de pêcher dans les habitats critiques comme les nurseries» ou encore «utiliser des engins adaptés pour éliminer les prises accessoires».

    Tags:
    menace, plastique, raie, rapport, WWF, danger, requins
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik