Sci-tech
URL courte
5138
S'abonner

Le télescope Hubble a permis de détecter un trou noir qui ne correspond en rien aux critères scientifiques connus. Selon la Nasa, «il ne devrait pas exister».

À l’aide du télescope Hubble, les astronomes de la Nasa ont détecté un trou noir au cœur de la galaxie spirale NGC 3147, située à 130 millions d'années-lumière de la Terre, a indiqué l'agence spatiale américaine jeudi 11 juillet.

Selon celle-ci, ce trou noir « ne devrait pas exister». Son aspect contredit en effet les théories de l'astronomie actuelles.

Comme indiqué dans le communiqué de la Nasa, les trous noirs situés dans des galaxies comme NGC 3147 sont habituellement entourés d'un halo enflé «comme un donut» car n'aspirant pas assez de matière.

Pourtant, celui découvert grâce à Hubble est entouré d'un disque assez fin, comme ceux se trouvant autours des trous noirs qui aspirent beaucoup de matière. Ce disque est «formé par des gaz et autres débris, en rotation rapide autour du corps céleste», a détaillé le site Clubic.

«Le type de disque que nous voyons est un quasar modèle réduit dont nous ne soupçonnions pas l'existence», a expliqué Stefano Bianchi, auteur de l'étude publiée dans  Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

«Les prédictions de nos modèles actuels sur la dynamique des gaz dans des galaxies actives très faibles sont clairement tombées à l'eau», a-t-il concédé.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
astronomie, trou noir, Hubble, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook