Ecoutez Radio Sputnik

    L’atterrissage d’une sonde japonaise sur un astéroïde comme si vous y étiez - vidéo

    © AP Photo /
    Sci-tech
    URL courte
    4351
    S'abonner

    Le Japon a dévoilé des images très nettes du contact momentané de sa sonde Hayabusa2 avec la surface de l'astéroïde Ryugu. Elle y a prélevé de précieux échantillons de sol qui date de la formation du Système solaire.

    Une nouvelle séquence de la JAXA (Agence spatiale japonaise) dévoilée le 26 juillet montre l’engin spatial Hayabusa2 achevant son opération de collecte d'échantillons, réalisée le 11 juillet.

    La vidéo, accélérée 10 fois par rapport à la vitesse réelle de l’impact, illustre l’atterrissage de l'engin spatial sur l'astéroïde Ryugu et son départ immédiat. Hayabusa2 a réalisé la vidéo de l’impact avec sa caméra d’observation, Cam-H, pointée vers le mécanisme d’échantillonnage de l’engin.

    La Cam-H, créée dans le cadre d’une collaboration entre la JAXA et l’Université des sciences de Tokyo, a été installée avec l’aide de dons publics.

    De précieux échantillons

    L'échantillonneur de l'engin a prélevé de nouveaux échantillons sur l'astéroïde. Pour réaliser cette vidéo, une image a été prise sur de très courts intervalles. L’impact a été réalisé tout près du cratère artificiel créé au cours d'une précédente descente. La première collecte d'échantillons avait eu lieu en février dernier.

    Aussitôt après le contact, la sonde s’est envolée vers l’espace en emportant des fragments de l’astéroïde qui orbite autour du Soleil à des centaines de millions de kilomètres de la Terre. Ces fragments fossiles de la naissance du Système solaire, datant d’environ 4,6 milliards d’années, devront arriver sur la planète bleue en 2020.

    Tags:
    Agence spatiale du Japon (JAXA), Ryugu (astéroïde), Hayabusa-2, espace, sonde spatiale, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik