Sci-tech
URL courte
9246
S'abonner

Connu comme un astéroïde de la taille de la pyramide de Khéops, le corps céleste 2019 OU1 qui se rapproche de la Terre ne constitue pas une menace pour la planète, a déclaré à Sputnik Sergueï Naroenkov, chercheur à l'Académie des sciences de Russie.

L'astéroïde 2019 OU1, comparé à cause de sa taille à la pyramide de Khéops, passera à bonne distance de la Terre, a assuré le maître de recherche au département de recherche sur le système solaire de l'Institut d'astronomie de l'Académie des sciences de Russie, Sergueï Naroenkov.

«Cet astéroïde, dont la taille, selon les données les plus récentes, est d'environ 70 à 80 mètres, ne représente aucun danger pour la Terre. Il se rapprochera de la Terre à une distance d'un million de kilomètres, soit trois fois la distance jusqu’à la Lune», a-t-il expliqué.

Ainsi, ce corps céleste est en fait plus petit qu’indique la presse, et n’est pas de la taille de la pyramide de Khéops:

«Ses dimensions sont de 70 à 100 mètres. L’objet n’atteint pas les 160 mètres comme [l’affirment des médias]», a rétabli le chercheur.

La NASA avait précédemment prévenu que, le 28 août, la distance entre 2019 OU1 et la Terre serait 40 fois inférieure à celle séparant notre planète de Vénus. Son diamètre est estimé entre 71 et 160 mètres.

D’autres dangers potentiels

Une liste des objets spatiaux représentant une menace potentielle pour la Terre a été récemment mise à jour par l’Agence spatiale européenne (ESA). D’après leurs données, le prochain éventuel incident pourrait être la collision de notre planète avec l’astéroïde 2006 QV89, le 9 septembre 2019.

L’astéroïde 2010 RF12 constitue de son côté le plus grand risque: il a une chance sur 16 de percuter la Terre, en 2095.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
«Nicole Belloubet a menti»: Montpellier porte plainte contre la garde des Sceaux
La consommation de cette huile pourrait modifier génétiquement votre cerveau
Tags:
Académie des sciences de Russie, évaluation, menace, danger, rapprochement dangereux, NASA, pyramide, chercheurs, science, Terre, astéroïde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik