Ecoutez Radio Sputnik
    l'analyse de sang (image d'illustration)

    Les jeunes sont de plus en plus touchés par l’un des cancers les plus dangereux

    CC0 / fernandozhiminaicela
    Sci-tech
    URL courte
    7201
    S'abonner

    Un nouveau rapport d’oncologues révèle que le nombre de cas du cancer colorectal a explosé chez les jeunes, notamment dans les pays développés. Selon les scientifiques, les raisons les plus probables sont la consommation fréquente de fast-food et le traitement antibiotique.

    Des oncologues américains ont fait part d’une tendance inquiétante qui met en évidence l’augmentation du nombre de cancers du côlon «exclusivement chez les jeunes dans neuf pays à revenu élevé» au cours des dernières années, ont-ils prévenu dans la revue scientifique BMJ Journals.

    Le rapport présente des données provenant de 43 pays car, selon les scientifiques, c’est une «enquête mondiale sur l'incidence du cancer colorectal chez les personnes âgées de 20 à 49 ans».

    «Les travaux précédents sur ce sujet ne concernaient que certains pays ou régions», a expliqué l'épidémiologiste du Centre allemand de recherche sur le cancer, Michael Hoffmeister.

    À l’issue de leurs recherches, les scientifiques ont déterminé que les jeunes de la Corée du Sud étaient les plus touchés par cette maladie. Près de 12,9 personnes sur 100.000 habitants de moins de 50 ans reçoivent ce diagnostic chaque année. En Allemagne, ce sont environ 7,7 jeunes qui sont touchés par ce cancer, et près de 3,5 personnes dans la ville indienne de Chennai.

    Pourtant, la responsable de la recherche Rebecca Siegel note que le risque de cancer colorectal chez les jeunes est plus bas que chez les personnes âgées. En Slovaquie, par exemple, environ 192,5 cas sur 100.000 habitants âgés de 50 ans sont recensés.

    Mais «le nombre croissant de jeunes touchés par cette maladie» n’en demeure pas moins «alarmant», insiste Hoffmeister. Les chercheurs supposent que les jeunes souffrent du cancer du côlon plus souvent à cause de la consommation fréquente de fast-food et du traitement antibiotique.

    Dans leur rapport, les oncologues indiquent que le nombre de cas de cancer colorectal parmi les personnes de moins de 50 ans a augmenté dans 19 pays au cours des dix dernières années. En revanche, les personnes âgées habitant dans neuf de ces pays sont moins touchées par la maladie.

    Tags:
    chercheurs, analyse, étude, cancer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik