Sci-tech
URL courte
183518
S'abonner

Les Français, comme tous les Européens, ne pourront pas acheter le nouveau smartphone de Huawei présenté le 19 septembre, le Mate 30, parce que l’appareil n’est équipé d’aucune application de Google, suite aux sanctions imposées par les États-Unis. Cependant, Huawei France cherche un moyen de lancer ce produit dans l’Hexagone.

Le nouveau smartphone haut de gamme de Huawei, le Mate 30 et sa version pro, présenté à Munich ce 19 septembre, ne pourra pas être vendu en Europe, à cause de l’absence des services Google préinstallés, affirme BFM TV. Cette obligation a été imposée par le gouvernement américain après que les États-Unis ont accusé le géant chinois Huawei d’espionnage.

Ni Google Maps, ni Facebook

Comme il est interdit à toute entreprise américaine de collaborer avec le géant chinois, ce dernier a été contraint de produire des nouveaux smartphones privés des applications Google, largement utilisées, notamment Google Maps, Gmail, Google Agenda, Google Play, le magasin d’applications officiel, ainsi que des célèbres applications américaines comme Facebook, Instagram ou encore Snapchat.

L’entreprise chinoise travaille actuellement sur le développement et l’implantation de son propre système d’exploitation pour pouvoir vendre son produit en Europe. Par exemple, l’analogue de Google Play, AppGallery, compte 11.000 applications uniquement, précise Phonemobile.

Le 9 août, Huawei a dévoilé également son système d’exploitation HarmonyOS, affirmant qu'il pourrait remplacer Android si le logiciel de Google était interdit à ses futurs smartphones. Mais Ren Zhengfei a ajouté que la société avait besoin de plus de temps pour créer un écosystème d'applications, une exigence majeure pour que tout logiciel d'exploitation puisse prospérer à long terme.

Un espoir pour la fin d’année

Pour l’instant, les Européens ne pourront pas profiter des nouvelles fonctions vidéo, du nouveau design du smartphone et de sa compatibilité avec le réseau 5G. Cependant, Huawei France garde l’espoir d’introduire cette nouveauté mobile sur le marché français avant la fin de l’année, précise l’envoyé spécial Phonemobile, présent à Munich.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
Munich, États-Unis, Google, sanctions, smartphones, Huawei, Le Mate 30, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook