Sci-tech
URL courte
15527
S'abonner

Android est victime d'une nouvelle faille qui affecte certains smartphones Pixel, Samsung et Huawei et peut être utilisée pour prendre le contrôle de ces appareils.

Des spécialistes de Google Project Zero chargés de veiller à la sécurité informatique ont détecté une importante faille dans Android. Grace à celle-ci, des pirates peuvent prendre le contrôle des smartphones Pixel, Huawei, Oppo, Moto, Samsung, Oreo LG et Xiaomi, a indiqué l’équipe sur son blog.

Le problème (CVE-2019-2215) qui réside dans le code du noyau d’Android peut être utilisé pour prendre le contrôle total de l’appareil. Or, il n’est possible de l’exploiter qu’en installant un logiciel malicieux ou via des attaques Internet.

Cette faille met en danger les smartphones fonctionnant sous Android 8 ou une version ultérieure. Il est à noter que le problème a été initialement détecté en décembre 2017, les développeurs l’ayant corrigé dans les versions Android 3.18, 4.14, 4.4 et 4.9 avant qu’il ne réapparaisse dans les systèmes d’exploitation suivants.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
faille, Huawei, Samsung, Android
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook