Ecoutez Radio Sputnik
    Médecins

    Des scientifiques désignent une méthode facile de prévention d’une mort précoce

    © CC0 / rawpixel
    Sci-tech
    URL courte
    192
    S'abonner

    L’isolement social étant une des causes de la dégradation de l’état de santé et de la mort précoce, les propriétaires de chiens qui ont subi un AVC ou une attaque cardiaque en sont mieux protégés.

    Des chercheurs de l’Université d'Uppsala, en Suède, ont établi que les propriétaires de chiens mouraient plus rarement des suites d’accidents vasculaires cérébraux et d’attaques cardiaques répétées, informe Science Alert.

    Les scientifiques ont analysé les données de 182.000 patients âgés de 40 à 85 ans ayant subi une attaque cardiaque entre 2001 et 2012. La liste comprenait également leurs congénères aussi victimes d’AVC. Et l’étude démontre que même après avoir bénéficié de bons soins médicaux, l’état de santé de certains patients pouvait se détériorer après leur sortie de l’hôpital. Au cours de l’année suivant l’attaque cardiaque ou l’AVC, 30.000 patients rentrés chez eux ont perdu la vie.

    En revanche, chez les patients qui vivaient en compagnie d’un chien, le risque de mourir des suites d’une attaque cardiaque était inférieur d’un tiers. Quant à la présence d’un animal domestique dans un foyer où le patient vivait avec un compagnon/une compagne, ou avec un enfant, celle-ci améliorait le pronostic de 15%.

    Des résultats similaires ont été constatés chez les personnes qui ont subi un AVC: chez les patients solitaires possédant un chien, le risque diminuait de 27%.

    L’isolement social est l’un des facteurs clés du risque de la dégradation de l’état de santé et d’une mort précoce. Les propriétaires de chiens en sont plus protégés.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Le niveau de compréhension du langage humain par les chiens découvert par des chercheurs
    Erdogan interpelle Macron sur l'islamophobie et le mouvement des Gilets jaunes
    Tags:
    chiens, recherche, maladies, santé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik