Ecoutez Radio Sputnik
    Une jeune étoile

    Un télescope russe filme une explosion thermonucléaire dans l’espace

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    7241
    S'abonner

    Dans le cadre d’observations spatiales, le télescope russe Spektr-RG est parvenu à visualiser une explosion thermonucléaire sur une étoile à neutrons située au centre de notre galaxie.

    Un télescope russe de l'observatoire spatial Spektr-RG, mis en orbite en juillet, a enregistré une explosion thermonucléaire dans l’espace, a fait savoir à Sputnik un porte-parole de l'Institut de recherche spatiale de l'Académie des sciences de Russie.

    Les observations ont été effectuées durant les mois d’août et de septembre.

    «Le télescope a filmé deux étoiles à neutrons assez proches l'une de l'autre. Parallèlement, lors de l'observation, nous avons découvert une explosion thermonucléaire sur l'une d'entre d’elles», a déclaré la source.

    Auparavant, Roscosmos avait annoncé que le Spektr-RG arriverait à son point de travail à 1,5 million de kilomètres de la Terre le 21 octobre et commencerait les observations de la sphère céleste le 3 novembre. En quatre ans, l’observatoire en fera trois. À la demande de la communauté scientifique mondiale, deux ans et demi supplémentaires seront consacrés à l'observation ponctuelle de différents objets de l'Univers.

    Projet russo-allemand

    L’observatoire spatial Spektr-RG est le fruit d’un projet russo-allemand. Il été lancé en orbite le 13 juillet 2019 par une fusée Proton M depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. L’observatoire est destiné à étudier l’Univers au moyen de rayons X.

    Conçu par le bureau d'études russe Lavotchkine, l’observatoire spatial Spektr-RG comprend deux télescopes, notamment un à rayons X, le eRosita de l'Institut Max Planck de physique extraterrestre (Allemagne), et le télescope ART-XC, élaboré par l'Institut russe d'études spatiales et fabriqué par l’Institut russe de physique expérimentale de Sarov.

    Le nouveau télescope spatial doit étudier les amas de galaxies, les trous noirs et recueillir des informations sur la nature de la matière noire. Le prédécesseur du Spektr-RG, l’observatoire astrophysique spatial Spektr-R avait été lancé en 2011 et n’est plus en fonction depuis janvier 2019.

    Tags:
    galaxie, étoile à neutrons, Allemagne, Russie, Spektr-RG, observatoire spatial
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik