Sci-tech
URL courte
3260
S'abonner

Des chercheurs de l'université nationale de recherche nucléaire MEPhI (Institut d'ingénierie physique de Moscou) ont clarifié les mécanismes physiques de lévitation magnétique.

D'après les auteurs, cela élargit les perspectives d'utilisation des supraconducteurs à haute température dans la création de nouveaux moteurs, de roulements et d'accumulateurs cinétiques d'énergie. Les résultats de cette étude ont été publiés dans les revues Materials Research Express, Superconductor Science and Technology, et Journal of Physics: Conference Series.

Selon les scientifiques, dans la majorité des cas les supraconducteurs sont utilisés pour créer des fils et des câbles. Cela est lié à leur propriété principale: l'absence de résistance au courant électrique. Contrairement aux conducteurs ordinaires, comme le cuivre ou l'aluminium, ils ne chauffent absolument pas au passage du courant. L'absence d'échauffement signifie que l'énergie ne se perd pas et que l'efficacité de travail du câble en fonctionnement est pratiquement égale à 100%. En même temps, les supraconducteurs possèdent une autre propriété exclusive: ils expulsent le champ magnétique de leur volume. Ce qui signifie qu'un aimant placé au-dessus d'un supraconducteur ne tomberait pas à sa surface. Il planerait dans l'air à une certaine hauteur.

Les experts ont noté qu'au vu de la nature quantique de l'état supraconducteur, l'aimant et le supraconducteur deviennent «attachés» l'un à l'autre indépendamment des déplacements de l'un par rapport à l'autre. Ce phénomène est appelé lévitation magnétique. Les scientifiques l'ont testé sur de nouveaux matériaux: les composites laminaires supraconducteurs souples.

«Ces matériaux possèdent des caractéristiques fonctionnelles accrues par rapport aux supraconducteurs céramiques volumétriques traditionnels. Les résultats de nos vastes travaux expérimentaux et théoriques ont clarifié les mécanismes physiques de lévitation magnétique et ont montré de grandes perspectives d'utilisation de rubans supraconducteurs à haute température dans les systèmes de lévitation magnétique», a déclaré le professeur Igor Roudnev, responsable du Laboratoire de supraconductivité et de phénomènes magnétiques à l'Institut de technologies laser et plasma de l'Université MEPhI.

Les chercheurs de l'Université MEPhI ont l'intention de développer les résultats de ces recherches, menées avec le soutien du Fonds russe pour la recherche (bourse 17-19-01527), en les appliquant prochainement à la création de moyens de transport à lévitation magnétique, de roulements magnétiques et de moteurs supraconducteurs.

Lire aussi:

Un avion de ligne s'écrase en Afghanistan avec plusieurs personnes à son bord
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI), recherche, transports
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik