Sci-tech
URL courte
1133
S'abonner

Les smartphones BlackBerry vivent leurs derniers instants et ne seront plus vendus à partir du 31 août prochain. Après s’être occupé pendant trois ans de la marque canadienne, le groupe chinois TCL a décidé d’abandonner son partenariat, mais le support technique des appareils sera assuré jusqu’à août 2022.

La nouvelle est tombée: la société chinoise abandonne son partenariat avec BlackBerry à l’issue de trois ans de collaboration.

«Nous avons le regret de vous informer qu’à partir du 31 août 2020, TCL Communication ne vendra plus d’appareils mobiles de la marque BlackBerry.»

TCL Communication n’a plus le droit de concevoir, fabriquer ou vendre de nouveaux appareils mobiles BlackBerry, ajoute le communiqué.

Des «chemins respectifs»

Toutefois, le groupe chinois continuera de fournir un support à ces appareils dotés d’un clavier complet, y compris le service clientèle et le service de garantie, jusqu’au 31 août 2022 «ou aussi longtemps que la législation locale du pays où l’appareil mobile a été acheté l’exige».

«L’avenir est prometteur pour TCL et BlackBerry et nous espérons que vous continuerez à les soutenir alors que nous avançons sur nos chemins respectifs», indique encore l’entreprise.

TCL Communication est également propriétaire de la marque Alcatel. Le groupe est notamment connu pour son ascension sur le marché des téléviseurs. Après avoir éjecté Sony de la troisième place mondiale en 2015 dans ce domaine, il a évincé le coréen LG Electronics de la deuxième pour se placer derrière le coréen Samsung Electronics, avaient annoncé les médias en avril 2019.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
TCL, smartphones, BlackBerry
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook