Sci-tech
URL courte
2011920
S'abonner

Des astronomes ont découvert la plus grande explosion jamais observée dans l’Univers. Elle se trouve à 390 millions d’années-lumière de la Terre et sa taille correspond à 15 galaxies semblables à notre Voie lactée.

Il s’agit du plus grand événement astronomique jamais observé, bien plus conséquent que le Big Bang. Début février, plusieurs astronomes ont publié dans The Astrophysical Journal les résultats de leurs observations d’une immense explosion à 390 millions d’années-lumière. Certains d’entre eux ont comparé cette découverte à celle des premiers ossements de dinosaures.

«D’une certaine façon, cette explosion est similaire à celle du Mont Saint Helens en 1980 [l’éruption volcanique la plus importante de l’histoire des États-Unis, ndlr] qui avait arraché le haut de la montagne», a déclaré l’auteure principale Simona Giacintucci, directrice de recherche du Naval Research Laboratory à Washington, citée par CNN.

Causée par un trou noir

«La différence majeure est qu’ici vous pourriez placer 15 Voies lactées consécutivement dans le cratère que cette éruption a perforé», a-t-elle expliqué. L’explosion trouve son origine dans le plus grand regroupement de galaxies de l’Univers, baptisé Ophiuchus. Les astronomes pensent qu’un trou noir supermassif s’est créé au centre de ce groupe.

Les trous noirs ne se contentent pas d’engloutir la matière, mais l’éclatent sous forme de jets ou de rayons. Cette explosion bat tous les records: l’énergie qui s’en est libérée est cinq fois supérieure à celle de la précédente explosion la plus puissante, nommée MS 0735+74.

Les scientifiques ont observé ce phénomène grâce à des télescopes terrestres et spatiaux, notamment l’observatoire de rayons X Chandra de la NASA, celui de l’Agence spatiale européenne, le radiotélescope Murchson Widefield Array en Australie et le Giant Metrewave Radio Telescope en Inde.

Des premiers indices en 2016

En 2016, l’observatoire Chandra avait déjà révélé la possibilité de l’explosion d’un groupe de galaxies. À l’époque, l’astronome Norbert Werner et ses collègues avaient conclu que la cavité était si gigantesque que la libération d’une telle quantité d’énergie n’aurait pas été possible.

En lisant le récent rapport de cette explosion, M.Werner a commenté que «de telles affirmations exigent des preuves extraordinaires et l’observation rapportée dans cette étude fournit les preuves qu’il nous manquait».

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Voie lactée, trou noir, galaxie, astronomie, Univers, explosion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook