Sci-tech
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (46)
112133
S'abonner

Une nouvelle étude répertoriant les facteurs de risque, réalisée au Royaume-Uni, conclut que certains groupes minoritaires sont surreprésentés dans les registres des hospitalisations et des décès dus au nouveau coronavirus.

Des chercheurs de l’université d’Oxford et de l'École d'hygiène et de médecine tropicale de Londres ont analysé les données de plus de 17 millions de Britanniques pour définir les principaux facteurs de risques de mourir du Covid-19. Les résultats de leur étude sont publiés sur le site medRxiv.

Ainsi, l’équipe a collecté des informations sur la santé de 17.425.445 adultes et s’est basée sur la régression de Cox, qui est une classe de modèles de survie en statistiques, pour établir des ratios de risque. Dans ce cas concret, les scientifiques ont évalué la probabilité de décès du Covid-19. Pendant la période examinée, du 1er février au 25 avril dernier, 5.683 personnes sont décédées.

Il s’est avéré que les personnes issues des groupes ethniques asiatiques et noirs couraient un risque nettement plus accru de mourir des suites du Covid-19 que les personnes blanches. En outre, contrairement à certaines affirmations antérieures, cela n'est que partiellement dû à des comorbidités ou des problèmes de santé.

«Il est par conséquent urgent de poursuivre les recherches sur les raisons de cette association», indique l’étude.

Les chercheurs ont également constaté que le risque de mourir était plus important chez les pauvres et était associé au fait d’être de sexe masculin, à l’âge et aux comorbidités comme le diabète ou l’asthme notamment.

Une étude similaire

Selon une autre recherche réalisée précédemment par l’Institute for Fiscal Studies (IFS) et portant sur les groupes ethniques minoritaires au Royaume-Uni, les décès dus au Covid-19 à l'hôpital par habitant sont les plus élevés parmi la population d’Afrique noire: 3,7 fois plus importants que dans le groupe britannique blanc. Ce chiffre est de 2,9 pour les habitants d’origine pakistanaise et de 2 pour la population d’origine bangladaise.

En outre, les groupes ethniques indiens, noirs des Caraïbes et «autres blancs» ont également des décès plus élevés que les Britanniques blancs. Le groupe irlandais blanc est le seul à avoir moins de décès.

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (46)

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
Tags:
groupes ethniques, sexe, âge, étude, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook