Sci-tech
URL courte
4172
S'abonner

Des paléontologues mexicains ont mis au jour les os de plus de 60 mammouths et autres animaux préhistoriques qui habitaient l’actuel territoire du pays au Pléistocène, soit plus de 11.700 ans avant notre ère, écrit le journal Excelsior.

Lors des fouilles menées dans l’État de Mexico, des chercheurs locaux ont découverts les restes de plus de 60 mammouths sans compter les ossements d’autres animaux qui peuplaient la région au Pléistocène, époque géologique qui s'étend de 2,58 millions d'années à 11.700 avant notre ère.

«Le principal problème était que la richesse de la faune et des vestiges a été sous-estimée par nous. Nous avons mis au jour plus de six douzaines de mammouths. Presque tous sont de l’espèce Mammouth de Colomb et d'un autre type de faune associé au Pléistocène, comme un bison, plusieurs chameaux, un petit cheval», a déclaré au journal Excelsior Pedro Francisco Sanchez Nava, de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire.

D’après le média, en avril 2019, M.Nava a annoncé que le lieu du chantier de construction du nouvel aéroport Santa Lucia, près de la ville de Mexico, pouvaient receler des traces de la faune préhistorique qui habitait il y a environ 37.000 ans près du lac de Xaltocan, aujourd’hui disparu.

En plus des mammouths, les paléontologues ont découvert 15 ossatures humaines, de la vaisselle et les restes d’un canidé. Il s’agit de sépultures préhispaniques, précise le média.

En 2019, dans la commune de Tultepec, située à côté du futur aéroport, les archéologues ont découvert deux pièges à mammouths. Dans les fosses creusées il y a plus de 15 mille ans, il y avait plus de 800 os appartenant à au moins 14 de ces animaux gigantesques.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
paléontologie, os, mammouths, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook