Sci-tech
URL courte
101410
S'abonner

Reportée à plusieurs reprises pour des raisons techniques et à cause de la pandémie, la fusée japonaise MOMO-5 a effectué son décollage le 13 juin depuis l’île de Hokkaido. Cependant, le lancement a échoué, la fusée s’étant désintégrée puis écrasée dans le Pacifique.

Une nouvelle tentative de lancement de la fusée spatiale MOMO de la société japonaise Interstellar Technologies a échoué: la fusée s'est écrasée dans le Pacifique peu de temps après son décollage à partir du site de Taiki sur l'île d'Hokkaido, au nord de l’archipel nippon, sans atteindre l’altitude prévue.

La vidéo de ce lancement raté a été publiée sur la chaîne YouTube International Rocket Launches. La séquence montre la fusée décoller et rester dans le ciel pendant quelques secondes seulement avant d’exploser et de s’écraser.

La cause de cet échec n’a pas été communiquée.

Ce lancement concernait la cinquième fusée MOMO. Initialement prévu l'année dernière, il a été reporté à plusieurs reprises en raison de problèmes techniques et de la pandémie.

La fusée MOMO

Le premier lancement de MOMO a eu lieu le 30 juillet 2017. MOMO-1 s'était alors déconnecté et était tombé dans le Pacifique peu après son décollage.

La MOMO est une fusée à trois étages qui utilise du carburant liquide et est capable de soulever une charge de 20 kilogrammes à une hauteur de 120 kilomètres au-dessus de la Terre.

Sur cinq tentatives de lancement effectuées à ce jour, une seule a réussi. En mai 2019, la fusée MOMO-3 a été lancée avec succès.

L’objectif premier de ce projet est d’envoyer la fusée au-delà de la ligne Karman - la frontière entre l'atmosphère terrestre et spatiale. Ensuite, d’ici 2023, Interstellar Technologies a l'intention de lancer une fusée avec un satellite à bord.

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
océan Pacifique, Hokkaido, Japon, fusée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook