Sci-tech
URL courte
Par
6108
S'abonner

Détecté il y a deux ans, un astéroïde baptisé 2018VP1, doit passer à une distance de près de 419.000 kilomètres de la Terre le 2 novembre, la veille de la présidentielle américaine. Un astronome russe a déclaré à Sputnik que ce corps céleste ne représentait aucune menace pour l’humanité.

L’astéroïde 2018VP1, découvert il y a deux ans, devrait passer près de la Terre à une distance très faible à la veille de la présidentielle aux États-Unis, programmée pour le 3 novembre. Dans une interview accordée à Sputnik, Sergueï Naroienkov, chercheur principal à la division de la recherche du Système solaire de l’Institut d’astronomie de l’Académie des sciences de Russie, a indiqué que ce corps céleste ne représentait aucun danger, car il restera plus éloigné que ne l’est la Lune.

Selon l’astronome, l’astéroïde s’approchera à une distance d’environ 419.000 kilomètres de la planète.

«Cette distance est lointaine. C’est derrière l’orbite de la Lune. Par conséquent, ce corps [céleste, ndlr] ne représente aucune menace pour nous», a expliqué M.Naroienkov en ajoutant que la probabilité d’une collision de l’astéroïde avec la Terre pouvait être estimée à presque zéro.

Aucun danger pour l’humanité

Le chercheur a souligné que ce corps céleste de la taille de 1,8 à 3,9 mètres frôlera la planète le 2 novembre à sa distance minimale à 13h33 (avec un écart possible de trois heures).

De plus, il a noté que l’astéroïde ne pourrait causer aucun dommage, même s’il entrait en collision avec la Terre, car il brûlerait dans l’atmosphère.

Auparavant, les chercheurs de la NASA et de l’ESA avaient prévenu qu’un astéroïde, de petite taille (2 mètres sur 91 centimètres) et pesant 15 kilogrammes, pourrait entrer dans notre atmosphère à la veille de l’élection présidentielle américaine, prévue le 3 novembre.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Des journalistes de BFM TV verbalisés par la police dans un restaurant clandestin à Paris
Tags:
humanité, menace, astronomie, présidentielle américaine 2020, élection présidentielle, astéroïde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook