Sci-tech
URL courte
Par
41235
S'abonner

L’agence spatiale américaine a établi ce qu’est vraiment l’objet inconnu découvert en septembre en orbite circumterrestre. Il s’agit d’un propulseur d’une fusée lancée par les États-Unis il y a plus d’un demi-siècle.

L’objet spatial 2020 SO, qui a été découvert en septembre alors qu’il s’est approché de la Terre à quelque 50.400 kilomètres, est un propulseur de fusée perdu lors d’une mission lunaire échouée des États-Unis pendant les années 1960, a annoncé ce jeudi 3 décembre la NASA.

Il s’agit du propulseur de l’étage supérieur Centaur de la fusée Atlas lancée en 1966 dans le cadre de la mission Surveyor 2 , selon les données obtenues par le télescope infrarouge de trois mètres de diamètre Infrared Telescope Facility (IRTF) qui se trouve à Hawaï et du Center for Near-Earth Object Studies (CNEOS) de la NASA.

Surveyor 2 était la deuxième sonde lunaire du programme Surveyor conçue pour explorer la Lune. Lancée le 20 septembre 1966, la sonde s’est écrasée le 23 septembre 1966 au sud-est du cratère Copernic.

Mission: trouver un autre vieux propulseur en orbite

«Nous avons essayé d’obtenir des données spectrales d’un autre propulseur Centaur, en orbite circumterrestre depuis des années, pour établir si elles correspondaient à celles de l’objet inconnu», a indiqué Vishnu Reddy, planétologue de la NASA.

Le 1er décembre, Reddy et son équipe ont réussi à obtenir des données d’un autre propulseur Centaur D qui avait été utilisé lors du lancement d’un satellite de communication en 1971.

Ils ont alors pu comparer les spectres de 2020 SO et de Centaur, et ont conclu définitivement que 2020 SO était aussi un propulseur de fusée Centaur.

Objet spatial 2020 SO

Les astronomes ont repéré l’objet céleste 2020 SO le 17 septembre grâce au télescope Pan-STARRS de Maui, situé à Hawaï. Mesurant entre 4,5 et 10 mètres de large, cet objet a suscité l'intérêt de la communauté scientifique en raison de sa taille et de son orbite inhabituelle.

Une analyse plus approfondie de l'orbite de 2020 SO a révélé que l'objet s'était rapproché de la Terre à plusieurs reprises ces dernières décennies. En 1966, il était si proche de la Terre qu’on pouvait supposer qu'il pouvait provenir de notre planète.

L’objet 2020 SO s’est rapproché au maximum de la Terre le 1er décembre. Il restera dans la sphère de Hill de la Terre, sa zone d’influence gravitationnelle qui s'étend à environ 1,5 million de kilomètres, jusqu'à ce qu'il atteigne une autre orbite autour du Soleil en mars 2021, selon la NASA.

Lire aussi:

Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Nouvelle menace iranienne: «Israël peut être détruit en une seule opération»
Décrue de l’épidémie: le miracle Macron a-t-il eu lieu?
Tags:
lanceur, télescope, NASA, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook