Sci-tech
URL courte
4242
S'abonner

Lancée en juillet, la première sonde martienne chinoise a réussi à se placer en orbite autour de Mars. Parmi les objectifs de la mission figure celle visant à détecter des signes de vie sur cette planète.

Tianwen-1, cette sonde spatiale martienne de l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA), a atteint ce mercredi 10 février l’orbite de la planète rouge.

«Le 10 février, à 19h52, la première sonde martienne chinoise Tianwen-1, développée par la CASC [Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine, ndlr], a effectué un freinage et a atteint avec succès la grande orbite elliptique», indique un communiqué de la CASC.

Il est en outre rappelé qu’il s’agit du premier satellite artificiel chinois de la planète rouge.

La veille, la sonde de la première mission interplanétaire arabe était entrée en orbite autour de Mars.

Tianwen-1

La sonde chinoise a été lancée le 23 juillet dernier depuis la base de lancement de Wenchang, située sur la côte nord-est de l’île de Hainan. En cas de succès de la mission, la sonde enverra des données sur Terre dès cette année. Son programme prévoit en outre l’atterrissage et le déplacement sur la surface de la planète rouge. Cette mission est censée permettre aux scientifiques d’examiner l’atmosphère, le relief, les particularités géologiques et celles du champ magnétique de la planète et ce dans l’espoir de comprendre l’émergence et l’évolution de Mars et du Système solaire dans son ensemble.

Or, l’objectif principal de la mission est de détecter d’éventuelles traces de vie sur la planète rouge et de comprendre si les conditions peuvent évoluer à l’avenir de manière qu’elle devienne appropriée pour la vie humaine.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
Chine, sonde spatiale, Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook