Sci-tech
URL courte
Par
11310
S'abonner

Un cryoréfrigérateur, le synchrotron… Thomas Pesquet publie une photo de Grenoble accompagnée de remerciements, soulignant que les astronautes de l'ISS doivent beaucoup à cette agglomération. Il a déjà partagé des clichés de la Bretagne, notamment de Lorient, et de Paris.

En orbite pour une mission de six mois baptisée Alpha, l’astronaute Thomas Pesquet ne cesse pas de partager des clichés depuis l’espace, dont des photos de différentes villes ou régions françaises. Cette fois, c’est au tour de la ville de Grenoble.

Le spationaute a accompagné l’image de remerciements aux scientifiques de la ville qui ont notamment mis au point un cryoréfrigérateur utilisé à bord de la Station spatiale internationale (ISS): «MELFI, notre indispensable super congélateur de l’espace».

Il s’agit d’une turbomachine qui produit du froid et qui a été développée par la société Air Liquide établie dans la banlieue de Grenoble.

Un «gros cercle blanc» qui ressort sur l’image n’a pas manqué d’attirer l’attention de l’astronaute.

«Pas un stade XXL, juste une autre preuve de l’inclination scientifique de Grenoble: c’est l’énorme accélérateur d’électrons du synchrotron, utilisé par des chercheurs du monde entier», explique Thomas Pesquet.

D’autres régions françaises

L’astronaute avait déjà posté dans le passé les photos de différentes villes et régions françaises prises depuis l’ISS, dont plusieurs de Bretagne.

En effet, sur son compte Instagram, l’image aérienne de la presqu’île de Quiberon, dans le Morbihan.

«La presque-île de Quiberon, toujours à la même place que lors de ma première mission. C'est drôle de retrouver d'abord ces lieux depuis l'espace, pourtant si proches et familiers, avant de les avoir revus en vrai», a-t-il alors écrit.
Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Thomas Pesquet (@thom_astro)

Ce n’était pas l’unique fois où Thomas Pesquet a parlé de la Bretagne via ses photos. Le 23 mai, il a publié un cliché de la rade de Lorient.

«Ploemeur, Locmiquélic, Kerroc’h… c’est sûr, on est en Bretagne! La rade de Lorient lors d’un passage le long de la façade ouest de la France», écrit-il.

Le cliché de la capitale a pour sa part été publié par un astronaute ravi de l’aubaine, le 28 avril.

«J’ai eu droit à un passage à la verticale de Paris, par un temps parfait… je ne pouvais pas rater ça!», avait-il écrit.

Précédemment, alors que la trajectoire de la Station allait d’ouest en est, il avait eu la possibilité de prendre une photo de sa «Normandie natale, sous le soleil comme toujours».

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Thomas Pesquet, France, ISS, station spatiale, astronautes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook