Sci-tech
URL courte
Par
0 31
S'abonner

Après que le milliardaire Richard Branson a effectué un premier vol suborbital à bord d'un vaisseau de son entreprise Virgin Galactic, les questions se posent autour d’une telle possibilité en Russie. Le Kremlin a indiqué que cela était peu probable sans l’investissement de l’État.

La conquête de l'espace est presque impossible sans le rôle dirigeant de l'État, car c'est un processus coûteux, a déclaré le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov le 12 juillet lors d’une conférence de presse. Il commentait l’initiative du milliardaire britannique Richard Branson, lequel a effectué le 11 juillet son premier vol suborbital à bord d'un vaisseau de son entreprise Virgin Galactic.

Le représentant du Kremlin est convaincu que le développement de ce domaine sans l’intervention de l'État, avec seulement une participation d’investisseurs privés, est presque impossible.

M.Peskov a également noté que les investissements privés dans l'industrie spatiale étaient très rares, car ce type de navigation est toujours associé à un quasi-soutien étatique par le biais de diverses formes de subventions, de commandes publiques et autres.

Selon lui, au fil du temps il y aura de plus en plus d'investissements privés. 

Un vol suborbital 

Richard Branson est le premier milliardaire à faire un voyage dans l’espace via un engin développé par sa propre entreprise. 

Des milliardaires s’étaient déjà rendus dans l'espace dans les années 2000, mais à bord de fusées russes.

Son rôle officiel durant le vol était de tester et d’évaluer l'expérience que vivront les futurs clients.

Un autre rival, le patron de SpaceX Elon Musk, était sur place pour assister à l'événement.

Deux nouveaux vols d'essai prévus

Après ce vol, Virgin Galactic en prévoit deux nouveaux, puis le début des opérations commerciales régulières pour début 2022. Et ambitionne à terme de mener 400 vols par an depuis Spaceport America.

Environ 600 billets ont déjà été vendus à des personnes de 60 pays différents, donc des célébrités hollywoodiennes.

Course des multimilliardaires

Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, doit à son tour décoller le 20 juillet. Il va s’envoler avec sa propre fusée, nommée New Shepard et développée par sa société Blue Origin. Il a également félicité M. Branson.

M.Bezos effectuera son premier voyage à bord d’une capsule propulsée par fusée réutilisable. Elle devra atteindre 100 kilomètres au-dessus de la Terre, et les membres de l’équipage seront en apesanteur durant environ trois minutes. Les modalités du vol sont similaires à celui de Richard Branson, mais contrairement au vaisseau de ce dernier, New Shepard volera de manière autonome, sans pilote. 

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Richard Branson, Jeff Bezos, Virgin Galactic, Kremlin de Moscou, vol, espace, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook