Société
URL courte
456
S'abonner

Vous arrive-t-il d’être parfois agressif? Le rose vous manque, affirme la psychologue Daniela Späth à Sputnik, des murs de cellules sont même peints en «Rose calmant» pour apaiser les prisonniers les plus violents. Pourtant, un responsable pénitentiaire et ex-prisonnier rétorque à Spuntik qu’au lieu de calmer ça ne sert qu’à humilier et rendre fou.

Daniela Späth, psychologue qui étudie l’influence des couleurs sur l’organisme humain affirme que l’influx de couleurs perçu par l’œil peut créer dans le cerveau des réactions inconscientes. Ainsi, la couleur « Rose calmant » (Cool Down Pink) inventée par la spécialiste sert à calmer et à produire un effet hypotenseur.

La cellule rose
© Photo. Dold AG in Wallisellen (CH)
La cellule rose

La découverte de Mme Späth n’est pas passée inaperçue et cela fait déjà quatre ans que certaines cellules de prison ont été repeintes en rose pour apaiser les détenus les plus agités.

« Au cours des quatre dernières années, quatre cellules dans la zone de haute sécurité de la prison de la commune de Pfäffikon, dans le canton de Zurich en Suisse, sont peintes en “Cool Down Pink”. Seulement les prisonniers qui pourraient commettre des agressions violentes sont placés dans ces cellules. Selon le directeur de la prison, le comportement agressif des prisonniers placés dans ces cellules a diminué de manière significative durant la période en question », confie la psychologue à Sputnik.

Ces cellules sont baptisées « cellules au niveau de sécurité élevé ». Il s’agit de cellules anti-vandalisme de 30 mètres carrés totalement vides avec des toilettes à la turque presqu’entièrement peinte en rose.

La cellule rose
© Photo. Dold AG in Wallisellen (CH)
La cellule rose

Et d’ajouter, « les autorités pénitentiaires ont remarqué que les prisonniers agressifs (dans les cellules roses, ndlr) se calmaient beaucoup plus rapidement que dans les cellules blanches ».

Les cellules roses sont utilisées dans les prisons suisses depuis 2005, et dans les premières années des journalistes et des responsables de prison qui ont été interrogés vantaient sans cesse les effets positifs de la couleur. Et des prisons allemandes dont celles de Dortmund, de Hagen, de Clèves et d’Attendorn se sont également décidées à tenter la vie en rose pour leurs détenus.

Pourtant, Peter Zimmermann, lui-même ancien prisonnier, actuellement à la tête du groupe d'assistance aux personnes qui purgent une peine « Reform 91 », suppose que la couleur « Rose calmant » a des connotations ésotériques, et considère son utilisation dans une pièce carcérale comme humiliante et fastidieuse.

« En deux jours, vous allez pratiquement dérailler. Cela a un effet irritant et non apaisant sur les prisonniers. Je dirais que c'est une couleur répulsive. Elle consiste en une punition supplémentaire à l'emprisonnement », souligne M. Zimmermann.

L’inventrice du « Rose calmant » admet que l'effet sur certaines personnes peut être différent de celui espéré.

Dans le même temps, la mode pour le « Rose calmant » est en train de passer. Même si les responsables de la prison de Pfäffikon ont refusé de faire une déclaration officielle, un membre de l'institution a indiqué dans une conversation téléphonique que trois des quatre cellules roses avaient été repeintes dans une autre couleur. En Allemagne, la situation est identique: la dernière cellule rose à Attendorn va bientôt cesser d’exister.

Dans le cadre d’une rénovation prévue, les cellules de la prison d’Attendorn seront repeintes en vert ou jaune, confie un responsable.

« Le vert et le bleu ont également un effet apaisant mais ne réduisent pas l’agressivité », avoue la psychologue Daniela Späth.

Malgré les attaques des médias et d'autres psychologues, elle est toujours sûre de ses conclusions sur le « Rose calmant » sont parfaitement exactes!


Lire aussi:

"Soldats d'Allah" : un journaliste infiltre pendant 6 mois une cellule de l'EI en France
Aux USA, six prisonniers s’évadent par les W.-C. de leur cellule
Mannequin Challenge en prison: des détenus de Villepinte sanctionnés
Tags:
calme, cellules, prison, Suisse, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik