Ecoutez Radio Sputnik
    Twitter

    Pourquoi Twitter a-t-il interrompu la certification des comptes?

    © AFP 2019 Leon Neal
    Société
    URL courte
    0 01
    S'abonner

    Le réseau social Twitter a temporairement suspendu son service de vérification de comptes (le petit badge bleu qui apparaît à côté du nom d’une célébrité) après qu’un organisateur du rassemblement d’extrême droite de Charlottesville a été ainsi certifié.

    Twitter a pris la décision de suspendre temporairement sa procédure de vérification des utilisateurs, qui ajoute une icône bleue aux comptes vérifiés des personnes connues, annonce Jack Dorsey, fondateur et PDG de Twitter.

    «Nous aurions dû en parler plus tôt (hier): nos agents ont correctement suivi notre politique de vérification, mais nous avons compris il y a quelque temps que le système avait subi une panne et devait être révisé. Nous avons commis une erreur en ne faisant rien. Nous travaillons maintenant pour réparer cela au plus vite», a-t-il écrit sur Twitter.

    En début de semaine, le compte de Jason Kessler, un des organisateurs du rassemblement néonazi de Charlottesville d'août dernier, a été certifié par le réseau social. Ce qui a d'ailleurs réjoui le suprémaciste blanc, qui s'était félicité d'avoir «ENFIN été certifié par Twitter».

    En août, des sympathisants néonazis et membres du Ku Klux Klan s'étaient de nouveau rassemblés à Charlottesville pour défendre la statue du général Lee, menacée d'être déboulonnée. Le rassemblement avait tourné au drame après des heurts entre les partisans de la suprématie blanche et des militants antiracistes, et une femme de 32 ans avait été tuée par une voiture ayant foncé dans la foule.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Zemmour jugé en janvier pour des propos sur l'islam et l'immigration
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Tags:
    suspension, vérification, Twitter, Jack Dorsey, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik