Société
URL courte
216
S'abonner

Des spécialistes américains du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies ont réussi à montrer le lien entre les niveaux de rémunération des hommes et des femmes et le risque d'obésité.

Après avoir examiné les données recueillies dans le cadre du programme national d'inspection de la santé et de la nutrition, des spécialistes américains ont constaté que les femmes ayant un revenu plus élevé et un enseignement supérieur souffrent moins d'obésité que celles qui appartiennent aux groupes à revenu faible. Le rapport correspondant est publié sur le site du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies.

Il s'est avéré que seulement 31% des hommes et des femmes à fort revenu souffraient d'obésité, tandis que dans les groupes à revenu moyen et faible ce taux est supérier de 10%. Dans le même temps, parmi ceux qui ont obtenu leur diplôme d'enseignement supérieur la maladie n'a été diagnostiquée que dans 27,7% des cas. La chose la plus intéressante est que cette dynamique est plus prononcée chez les femmes.

Selon l'étude, 45,2% des femmes ayant un bas salaire avaient des problèmes de surpoids alors que le sondage auprès des membres du groupe «riche» a révélé ce problème est présent seulement chez 29.7% des répondantes. Parmi les répondantes à revenu moyen, l'obésité a été diagnostiquée chez 42,9%. Il est à noter qu'une telle tendance n'est pas spécifique chez les femmes latino-américaines et les femmes afro-américaines.

Chez les hommes, une tendance à l'obésité a été plus marquée parmi les membres du groupe avec un revenu moyen: la maladie a été constatée dans 38,5% des cas. Tandis que pour leurs homologues à bas salaires et à salaire élevé ce taux était respectivement de 31,5% et 32,6%. Pour les hommes, la thèse selon laquelle le diplôme de l'enseignement supérieur réduit le risque d'obésité était également vraie.

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
revenus, obésité, Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook