Ecoutez Radio Sputnik
    Ситуация на Гаити после землетрясения

    Employés d’Oxfam et prostituées mineures à Haïti: des liaisons dangereuses révélées

    © Sputnik . Artem Tokarev
    Société
    URL courte
    418

    Des employés d’Oxfam, confédération britannique d’organisations humanitaires, ont engagé de jeunes prostituées en 2011 à Haïti au cours d’une mission humanitaire faisant suite au séisme qui avait ravagé le pays en 2010, a révélé une enquête du Times.

    Quelque 220.000 personnes y ont trouvé la mort, 300.000 ont été blessées et 1,5 million sont restées sans abri: en 2010, un séisme exceptionnellement puissant a secoué Haïti, et l'organisation caritative britannique Oxfam avait déployé 230 employés sur place en 2011 pour s'occuper de ses conséquences. C'est seulement en 2018 que les révélations ont été faites sur le vrai visage de la mission humanitaire.

    D'après l'enquête menée par le Times, certains employés d'Oxfam ont engagé des prostituées mineures au cours de leur mission. Le quotidien écrit que des prostituées mineures étaient invitées dans des maisons et des hôtels loués et payés par Oxfam. Une source du quotidien a déclaré avoir vu une vidéo d'une orgie avec des jeunes filles portant des T-shirts d'Oxfam.

    Le journal affirme que l'ONG n'a pas prévenu les autres organisations non gouvernementales du comportement des employés impliqués dans ce scandale.

    Ces informations ont été jugées «vraiment choquantes» par les autorités britanniques. «Nous voulons qu'Oxfam fournisse toutes les preuves qu'ils ont des événements à la Commission caritative (institution britannique qui contrôle les organisations humanitaires, ndlr) pour une enquête complète et urgente sur ces allégations très graves», a indiqué un porte-parole de la première ministre.

    Le gouvernement britannique doit rencontrer ce lundi des responsables d'Oxfam.

    Oxfam n'a pas nié les faits de violence contre les filles haïtiennes dans un communiqué. En outre, le document indique que ce n'est pas le seul cas dans l'organisation ces derniers mois.

    Suite aux résultats de l'enquête interne d'Oxfam, sept employés ont été licenciés.

    La Commission caritative a indiqué dans un communiqué avoir reçu un rapport d'Oxfam en août 2011. Toutefois, ce rapport mentionnait des «comportements sexuels inappropriés, des faits d'intimidation, de harcèlement et d'intimidation du personnel», mais n'évoquait pas des «abus portant sur des bénéficiaires» de l'ONG ni de «potentiels crimes sexuels impliquant des mineurs».

    Lire aussi:

    Les garde-frontières français maltraitent les enfants réfugiés, selon Oxfam
    Les inégalités de richesse ne cessent de se creuser en France
    Inégalités: comment l'écart riches/pauvres s'est creusé ces dernières années
    Tags:
    prostitution, mineurs, ONG, Oxfam, Haïti
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik