Société
URL courte
26689
S'abonner

L’efficacité de la politique migratoire allemande a été de nouveau pointée du doigt par les habitants après le récent assassinat d’une adolescente par un ressortissant irakien. La gauche et la droite se sont réunies lors d’une manifestation à Mayence.

Des manifestations de militants de gauche et de droite ont eu lieu à Mayence, ville natale de Susanna Feldmann, 14 ans, violée et assassinée le 22 mai. Son corps avait été retrouvé près de la ville de Wiesbaden. Selon la police, deux demandeurs d'asile, un irakien et un turc, seraient les auteurs du crime. L'Irakien, du nom d'Ali Bashar, était parti brusquement avec sa famille en Irak, avant d'être extradé à l'Allemagne.

Les manifestants réunis jeudi à Mayence sont convaincus que la tragédie, dont est accusé un réfugié irakien, de même que les assassinats de Mia, 15 ans, à Kandel et de Maria, 19 ans, à Fribourg par des Afghans, est le résultat de l'impuissance des autorités et l'échec de la politique migratoire des «portes ouvertes».

«Nous sommes enragés par tout cela. Et ce qui est particulièrement triste c'est que les cas précédents, y compris l'assassinat de Maria il y a deux ans, n'ont pas poussé les politiques à changer quoi que ce soit. Rien n'a changé», a indiqué une participante à Euronews.

«Je pense que le gouvernement doit arrêter d'introduire des réfugiés dans notre pays. Au lieu de cela, il faut créer pour eux des camps dans de petites villes, leur accorder un logement, mieux s'occuper d'eux mais pas chez nous, dans un État arabophone», a dit un autre manifestant.

Pourquoi Ali Bashar, accusé du meurtre, n'a-t-il pas été expulsé après s'être vu refuser l'asile? Pourquoi un criminel a-t-il pu quitter sans encombre l'Allemagne pour l'Irak, d'où il a été extradé plus tard? Ce sont les questions soulevées par les participants à la manifestation de Mayence.

Lire aussi:

Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs bâtiments s'effondrent - images
Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
L’archevêque de Toulouse estime qu’«on ne se moque pas impunément des religions» après l’attentat de Nice - vidéo
Un mini-tsunami sur l’île grecque de Samos cause des dégâts matériels - images
Tags:
meurtre, crimes, migrants, manifestation, Susanna Feldmann, Mayence, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook