Ecoutez Radio Sputnik
    des enfants au Yémen

    Devenue le symbole des souffrances du Yémen, cette fillette de 7 ans meurt de faim

    © Sputnik . Stringer
    Société
    URL courte
    16037

    La photo de cette jeune Yéménite de sept ans, complètement émaciée par la famine, a fait le tour du monde, prouvant la gravité de la crise humanitaire qui ravage le pays. The New York Times, qui a publié le cliché la semaine dernière, a annoncé jeudi que malgré les efforts des médecins l'enfant était morte.

    Publiée le 26 octobre par le quotidien américain The New York Times, la photo d'Amal Hussain, une Yéménite de sept ans émaciée par la famine, a choqué les lecteurs et a été largement partagée par les médias comme une image illustrant la situation effroyable dans laquelle se trouve ce pays ravagé par la guerre civile depuis 2014.

    Ce jeudi, le quotidien a appris que les médecins de l'hôpital de la ville d'Aslam, où Amal a été transportée la semaine dernière, n'avaient rien pu faire et que l'enfant était morte dans un camp de réfugiés se trouvant à proximité.

    «Mon cœur est brisé. Amal était toujours souriante. Maintenant, je suis inquiète pour mes autres enfants», a déclaré sa mère, Mariam Ali, qui, selon le quotidien, a pleuré pendant l'entretien.

    ​Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, cité par l'AFP, a appelé vendredi à la fin des «violences» au Yémen pour éviter que le pays ne tombe dans un «précipice».

    Jusqu'à 14 millions de personnes —la moitié de la population yéménite- pourraient être menacées de famine dans les prochains mois, contre huit millions actuellement, a averti M. Guterres.

    Le 21 septembre, l'Onu a annoncé perdre le combat contre la famine qui menace le pays. «Nous perdons notre combat contre la famine. Nous pourrions approcher un point de non-retour au-delà duquel il sera impossible d'éviter de nombreuses pertes de vies humaines dues à une famine généralisée dans le pays», avait alors déclaré Mark Lowcock, secrétaire général adjoint pour les affaires humanitaires des Nations unies.

    Une coalition militaire arabe sous commandement saoudien intervient depuis mars 2015 au Yémen pour soutenir le gouvernement du Président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis.

    Les rebelles contrôlent la capitale Sanaa depuis 2014 et restent maîtres de vastes régions du pays.

    Les victimes du conflit au Yémen ne sont plus comptabilisées depuis 2016 par l'Onu, le bilan étant resté à 10.000 morts à cette date.

    Lire aussi:

    Guerre et destruction de l’État: la moitié des Yéménites menacés par la famine
    Le Yémen épuisera complètement ses vivres dans deux mois
    Le monde pourrait faire face à la «pire famine» des dernières décennies, prévient l’Onu
    Tags:
    enfants, famine, morts, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik