Société
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
8441
S'abonner

Alors que la France a été secouée par les actions des «gilets jaunes», les activistes belges mécontents de la hausse constante du prix du carburant ont bloqué des dépôts pétroliers en région liégeoise, plusieurs stations étant désormais en pénurie de carburant, informe le journal Sudinfo.be.

Suite aux protestations des «gilets jaunes» en France, leurs confrères belges leur ont emboîté le pas en bloquant des dépôts pétroliers. Telle était donc la situation à Wandre et à Sclessin, deux localités situées en région liégeoise, lit-on sur dans le journal Sudinfo.be.

Ainsi, après trois jours de blocage, certaines stations-service n'étaient plus en mesure de satisfaire tous leurs clients, écrit le média, précisant à titre d'exemple que la station Shell sur le quai du Barbou ne disposait que de la V-Power Diesel, ce qui rendait les conducteurs mécontents et les faisait «râler».

Cependant, des huissiers de justice ont été mandatés dans les villes concernées afin de déloger les manifestants et libérer les dépôts de carburant. Accompagnés par la police de Liège, les représentants de justice sont arrivés à Wandre et à Sclessin lundi matin, entraînant la dispersion des protestataires.

«Sclessin a vécu la même situation très tôt ce matin, mais entre-temps, des manifestants sont revenus sur les lieux. Les huissiers viennent d'être à nouveau prévenus et sont actuellement en route. C'est une situation qui risque de se reproduire de manière régulière ce lundi», commente la police liégeoise.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
carburant, mouvement, police, protestations, Liège, Belgique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook