Ecoutez Radio Sputnik
    Maroc (image d'illustration)

    Maroc: un Britannique aurait échappé de peu au sort réservé aux deux Scandinaves

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Société
    URL courte
    3416

    Peu avant l’assassinat des deux jeunes Scandinaves au Maroc, les principaux suspects du crime inspirés par l’idéologie de Daech*, comptaient prendre la vie d’un touriste britannique, relate The Sun. Selon le tabloïd, c’est en se présentant comme musulman que l’homme s’en serait sorti.

    Au Maroc, un touriste britannique a été la cible des hommes inspirés par l'idéologie de Daech*, une heure avant l'assassinat des deux jeunes Scandinaves dont les corps ont été découverts le 17 décembre dernier, rapporte The Sun.

    Contrairement au destin qui attendait ces deux amies, l'homme a réussi à préserver sa vie après avoir affirmé être musulman, précise le journal.

    Comme l'indique The Sun, ce sont les suspects eux-mêmes qui ont fourni ces informations à la police à la suite de leur arrestation, a indiqué le directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak Khiam, auquel se réfère The Sun.

    «Nous ne savons pas s'il était en effet un musulman ou s'il a eu peur des gars avec des barbes», a souligné M.Khiam.

    Le 17 décembre, les corps de Louisa Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été retrouvés sur un site touristique isolé à Imlil, à une soixantaine de kilomètres de Marrakech. Les deux victimes portaient des traces de violences à l'arme blanche au cou. L'une avait été décapitée. Selon Euronews, 18 personnes sont derrière les barreaux, dont les quatre suspects directs, inspirés par Daech*. La cellule aurait été totalement démantelée.

    Le 20 décembre, un compte Twitter, présumé lié aux réseaux terroristes islamistes et suspendu depuis, diffusait une vidéo de deux minutes où l'on voyait les quatre auteurs présumés de l'assassinat, coiffés de calottes, drapeau de Daech* en arrière-plan, prêter allégeance au chef du groupe terroriste, Abu Bakr al-Baghdadi. Se définissant comme des «soldats du Califat au Maroc», les hommes promettaient d'accomplir une action «douloureuse» contre le Maroc.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    morts, musulmans, rencontre, incident, Marrakech, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik