Société
URL courte
3120
S'abonner

Un juge souffrant d’alcoolisme aurait prononcé de nombreux verdicts en état d'ébriété dans l’Ohio. Plus de 2.700 décisions judiciaires devront désormais être révisées. En outre, l’homme est soupçonné d’être impliqué dans un réseau de prostitution.

Plus de 2.700 décisions judiciaires devront être révisées aux États-Unis à la suite d'allégations selon lesquelles le juge William Marshall était en état d'ébriété en les prononçant, relate le Cincinnati Enquirer.

La mère et la fille de l'ancien juge ont déposé, plus tôt cette année, des actes de tutelle, une méthode légale pour prendre en charge ses affaires personnelles et financières. La famille a fait valoir que M.Marshall n'était plus capable de prendre soin de lui-même en raison de son alcoolisme avancé. Plusieurs documents judiciaires prouvent que M.Marshall a été hospitalisé au moins à trois reprises depuis 2013, et qu’il a été condamné à une cure de désintoxication pour conduite en état d’ivresse, suite à un accident de la route.

En mars dernier, une enquête a établi que l’homme de 62 ans était impliqué dans un réseau de prostitution basé à Portsmouth, dans le sud de l’Ohio. Il avait nié toute implication. Suspendu pendant six mois, il a pris sa retraite l’année dernière.

Lire aussi:

Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
L'Algérie appelle le Maroc à arrêter la construction de sa base militaire à la frontière
«Faiblesse consentie, abandon et renoncement»: La France face à la Turquie et l’Otan
Tags:
prostitution, Ohio, justice, jugement, alcoolisme, États-Unis, juges
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook