Société
URL courte
4410
S'abonner

Sur une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux, un ours et une baleine évoluent tout près l’un de l’autre, chacun dans son élément, avant que l’ours ne se mette à… parodier le cétacé.

Des images peu ordinaires ont fait surface sur les réseaux sociaux. Prises dans le Kamtchatka, dans l’Extrême-Orient russe, elles mettent en vedette deux mammifères: l’un terrestre, l’autre marin.

Un ours s’offre une promenade avec baignade au bord de l’océan, tandis qu’à une vingtaine de mètres de lui, une baleine fait un tour au bord… de la terre ferme.

Et voici que l’ours se retourne et aperçoit le cétacé. C’est alors qu’il commence, à en juger d’après les images, à imiter la baleine, répétant ses mouvements.

L’auteur de la vidéo, Anna Ielisseeva, membre du Service de protection de la réserve naturelle de Kronotski, s’est dite ravie d’avoir réussi à filmer, outre l’ours, une baleine grise, qui figure sur la liste des espèces protégées.

Une vidéo assez rare

Tous les ans, ces mammifères géants font surface au large des côtes de l’Extrême-Orient russe, leur secteur d’alimentation.

«À l’heure actuelle, nous observons chaque jour au moins cinq baleines. Parfois, elles s’approchent très près de la côte, comme sur cette vidéo», a-t-elle indiqué.

Les experts soulignent que la baleine grise se nourrit volontiers dans les eaux peu profondes. Et elle ne risque pas de s’échouer, car elle est capable… de faire marche arrière.

Lire aussi:

Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
Kamtchatka, vidéo, alimentation, Extrême-Orient, réserve naturelle, mammifère, baleine, ours
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook