Ecoutez Radio Sputnik

    Une Russe survit à une chute de 50 mètres lors d'une tentative de selfie

    CC0 / khsmiley
    Société
    URL courte
    263
    S'abonner

    De plus en plus de touristes meurent en essayant de faire un selfie impressionnant, selon des chercheurs. Une jeune Russe a cependant survécu après avoir chuté d’une falaise baptisée le «rocher de l'amour».

    Le 17 août, les services de secours ont annoncé qu'une jeune femme prenait la pose au sommet d'une falaise dans un lieu prisé près du village de Choulman, dans la république russe de Sakha. Après avoir trébuché en prenant un selfie, elle est tombée du «rocher de l'amour», comme l'appellent les habitants.

    Selon un responsable de l'équipe de recherche et de sauvetage, l'opération de secours a duré deux heures car il y avait un risque de glissement de terrain.

    Finalement, l'équipe a utilisé du matériel d'escalade pour atteindre la femme, qui était restée consciente. Après lui avoir fait une attelle et avoir placé une minerve, ils l’ont emmenée à l’hôpital.

    Une épidémie?

    Des études indépendantes récentes ont révélé que des centaines de personnes sont mortes en tentant de réaliser le selfie parfait, les jeunes et les touristes étant particulièrement enclins à publier des photos «cools» sur les réseaux sociaux.

    Cette femme a eu de la chance d'avoir survécu à la chute. D’autres en ont eu moins. Le 7 septembre 2018, un citoyen israélien âgé de 18 ans est ainsi mort en tombant d'une falaise alors qu'il prenait un selfie dans le parc national de Yosemite en Californie.

    Des chercheurs de l'Institut des sciences médicales All India a étudié les informations faisant état de décès à cause de selfies entre octobre 2011 et novembre 2017 et a découvert qu'au moins 259 personnes dans le monde étaient mortes en se prenant en photo.

    Tags:
    décès, photo, selfie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik