Société
URL courte
12839
S'abonner

Une mère de quatre enfants s’est fait tirer dessus au fusil 17 fois d’affilée et ses organes en ont été déchirés par les balles. Après avoir survécu à cette attaque déclenchée par un simple différend de stationnement, cette habitante de Chicago réclame justice contre cet assaillant qui n’a pas encore été arrêté.

Le 13 juillet, une Chicagoane du nom de Kewane Jones a été attaquée par un homme après un court différend de stationnement, selon CBS 2. Après avoir reçu 17 balles de fusil, cette mère de quatre enfants a passé cinq jours dans le coma et vient tout juste de sortir de l’hôpital.

Le jour du crime, la victime avait garé sa voiture près d’un immeuble de logements. Un homme qui y vivait lui avait alors demandé de déplacer le véhicule.

«Avant que je puisse même mettre ma clé dans le contact, il descendait les escaliers avec le fusil à la main», a expliqué Kewane Jones. «Puis, quand j’ai vu les étincelles de feu s’en échapper, je me suis dit: Oh mon Dieu! Il me tire dessus!»

Kewane Jones a finalement subi 14 opérations chirurgicales, les balles ayant déchiré ses organes principaux et membres, son bras droit ayant dû être reconstruit.

Bien que la victime ait identifié le tireur, il n’a pas encore été arrêté par les forces de l’ordre. Elle espère que son agresseur sera vite retrouvé et dit vouloir qu’il prenne la responsabilité de ce qu’il lui a fait et se retrouve derrière les barreaux, toujours selon la même source.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
balles, mère, femmes, Chicago
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook