Société
URL courte
0 48
S'abonner

Une peine de deux mois de prison a été infligée à la ballerine espagnole Diana Andreas Rivera pour des violences commises à l’encontre de la police de l’aéroport de Heathrow. En état d’ivresse, la jeune femme a frappé et mordu les fonctionnaires tentant de l’escorter vers leur voiture.

La ballerine de la prestigieuse compagnie de danse espagnole Víctor Ullate Ballet, Diana Andreas Rivera, a bu un verre de trop dans un pub de l’aéroport de Heathrow et, pour cette raison, s’est vue refusée de prendre l’avion, mardi 11 septembre. Quand les agents de police ont essayé de l’escorter vers leur fourgon, la jeune femme a résisté d’une manière peu ordinaire, annoncent des médias anglophones, dont le Daily Mail.

Selon les informations relayées dans la presse, la ballerine a mordu un policier, puis en a frappé un autre entre les jambes avant de griffer un troisième.

Comme il s'est avéré plus tard, Mme Rivera avait également un couteau avec elle, mais elle ne l'a pas utilisé.

Une semaine après les événements, la ballerine, qui devait rentrer chez elle à Madrid après avoir récemment perdu son logement à Londres, a reconnu sa culpabilité et a écopé d’une peine de deux mois de prison, annonce le Daily Mail.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
danseuse, aéroport de Heathrow, Londres, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook