Société
URL courte
331990
S'abonner

Ce serait drôle si ce n'était pas triste: un entrepreneur belge a découvert qu’il avait, du jour au lendemain, un solde négatif de 100 milliards d’euros. L’histoire a connu une fin heureuse, mais «il a fallu que je fasse des pieds et des mains pour faire bouger les choses», a déclaré l’homme.

Alors qu’il voulait se payer un sandwich, sa carte bancaire a été refusée pour solde insuffisant. Étant sûr de disposer d’assez d’argent sur son compte, cet entrepreneur belge est allé consulter son application. Quelle a été sa surprise en constatant qu’il avait un solde négatif de 99.999.996.506,16 euros !

L’homme a fait part de sa mésaventure sur les réseaux sociaux.

«Quand votre carte est refusée pour le sandwich de midi […] Faut pas être cardiaque», a-t-il écrit avec humour.

Il était persuadé de pouvoir régler l’affaire immédiatement, mais il n’en fut rien.

«Un gros coup de stress»

L’homme a déclaré qu’il avait eu peur de se retrouver avec des intérêts à payer, «et avec une telle somme on parle de millions d’euros !»

«Cela fait rire au début, mais c’est tout de même un gros coup de stress», a-t-il indiqué, cité par le quotidien belge La Dernière heure.

Il a contacté sa banque qui a évoqué «peut-être un bug», mais qui ne s’est pas dépêchée de remédier à la situation.

«Il a fallu que je fasse des pieds et des mains pour faire bouger les choses, notamment via mon avocat», a-t-il confié.

Finalement, son solde est revenu à la normale.

«Un bug, cela peut arriver. Je me suis tout de même retrouvé quelques jours en tant que créancier d’une banque pour une somme énorme», a-t-il indiqué, ajoutant qu’à l’heure actuelle, sa société affichait «un solde bancaire tout à fait normal […] Tout est bien qui finit bien !»

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tags:
stress, banques, bug informatique, carte de paiement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook